Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Essais, collectif Amis A.Benzine -"L'Algérie dans la pandémie du coronavirus.Crises.Hirak et décantations

Date de création: 22-03-2021 17:44
Dernière mise à jour: 22-03-2021 17:44
Lu: 14 fois


ECONOMIE-BIBLIOTHEQUE D’ALMANACH-ESSAIS COLLECTIF AMIS A.BENZINE- « L’ALGERIE DANS LA PANDEMIE DU CORONAVIRUS.CRISES, HIRAK ET DECANTATIONS »

- L’Algérie dans la pandémie  du Coronavirus.Crises,Hirak et Décantations. Essais (ouvrage collectif) . Editions Les Amis de Abdelhamid Benzine, Alger 2021,286 pages (dont un cahier de dessins),  1000 dinars

 

Alternativement (tous les deux ans) au Prix de journalisme, un colloque (une à deux journées rassemblant des intervenants algériens et invités étrangers)  sur un thème économique et social, devait se tenir. Mais, hélas, pour cause de Covid 19, il n’a pu avoir lieu comme d’habitude…..Mais le résultat est quand même là avec une   belle  et consistante publication (comme d’habitude et ce  depuis la création de l’Association « Les Amis de Abdelhamid Benzine ») regroupant treize (13) contributions…… cinq collaboratrices et huit collaborateurs.

Le Pr Belhocine a présenté « la tectonique du Sras-Cov 2 : « Polyrupture et changement de paragdigme ».  Abdelatif Rebah a abordé le cas de « l’économie algérienne face à la pandémie… ».Mahammed Nasr-eddine Koriche s’est penché  sur la « fragmentation du monde du travail sur la question de l’emploi et du revenu ». Nouredine Bouderba a posé son œil (critique ) de syndicaliste pour évaluer l’impact de la Covid 19 en Algérie. Pour Fatma Oussedik, la sociologue,  la société algérienne affronte deux virus : la Covid 19…et le déni. Louisa-Dris Ait Hamadouche a évalué le coût de la gestion événementielle des crises du sytème politique. Nadia Amedjout Ouarek a présenté l’expérience du Réseau Wassila. Belkacem Mostefaoui a abordé la guerre médiatique. Hocine Bellaoufi a fait une analyse du Hirak  et ce que le mouvement a subi de la  Covid 19. Khaoula Taleb Ibrahimi a dressé les chroniques d’ « une enseignante confinée ».   Ahmed Tessa s’interroge sur le destin de l’école algérienne : se refonder ou le néant. Tayeb Kennouche, le sociologue  a préfére raconter l’Art et la Culture. Quant à Besma Belbedjaoui, elle a étudié le nouveau modèle de gestion des déchets à mettre en place .

Bref ! treize contributions à lire absoluemnt car elles donnent à réfléchir.

 

 

Les Auteurs : Mohammed Belhocine(Pr médecine) ,Abdeltif Rebah (économiste), Mahammad Nasr-Eddine Koriche (Pr sciences politiques) , Nouredine Bouderba (Syndicaliste), Fatma Oussedik (Sociologue), Louisa Dris-Ait Hamadouche (Pr Sciences politiques) , Nadia Amedjout Ouarek (Psychologue), Belkacem Mostefaoui (Pr sciences de l’Information et communication), Hocine Belaloufi (Journaliste et essayiste), Khaoula Taleb Ibrahimi (Pr sciences du langage), Ahmed Tessa (Pédagogue), Tayeb Kennouche (Sociologue) , Besma Belbedjaoui (Biologiste) et………… pour les dessins, les enfants : Nassira Fatma-Zohra  (couverture), Sofia, Adam, Akram, Anaïs, Adel,Djanet, Lina, Louna, Ouaïl,  Ayline, Sofia Inès, Zeriab, Ouail, Chahine, Zakariya,

Sommaire : Introduction/ Présentation/ Treize contributions/ Résumés des contributions/Biographie de Abdelhamid Benzine/Cahier de 19 dessins d’enfants (seize pages couleurs)

Extraits « Les mesures de confinement, prises un peu partout dans le monde pour réduire la transmission du virus, entraînent une rupture dans la vie économique et sociale » (Pr Belhocine Mohammed, p 20), « La pandémie entraîne des bouleversements économiques et sociaux sans précédent qui creusent encore davantage le fossé des inégalités » (Abdeltif Rebah, p 50), « La pandémie de la Covid 10 a provoqué la plus grave crise sanitaire, économique et sociale depuis la Seconde guerre mondiale » (Noureddine Bouderba, p101), « Cuba a montré qu’un autre monde, plus humain, fait de coopération et de solidarité et de progès partagé , est possible » (Noureddine Bouderba, p106), « Depuis le mois de février, il est clair que le pouvoir est le seul détenteur d’une violence dont il détient le monopole et dont il se sert.Il détient la violence légale et toute autre source de violence est définie, donc , comme illégitime » (Fatma Oussedik,(jusqu’à p132), « L ’Algérie possède la journée scolaire la plus chargée au monde….et l’année scolaire la plus courte….Nos  bacheliers arrivent  avec un déficit de deux ans et demi d’apprentissage  (Ahmed Tessa, p 224),

Avis : Contenu et contenant…….un couple parfait.Et, des dessins d’enfants qui en « disent long » sur l’état mental de la société

Citations « Là où est la propriété, là est le pouvoir » (Abdeltif Rabah, p 67), « Fondée sur la prédation, l’activité économique a ajouté, à la brutalité physique, celle d’un argent « brutal » (Fatma Oussedik, p 136), « Comme un organisme vivant, le système politique est un « tout ».Cette « totalité » signifie qu’il est davantage que la somme des parties qui le constituent……Cette « totalité » permet son (Note : le système algérien) son fonctionnement et garantit sa régénération et sa perpétuation» (Louisa Dris-Ait Hamadouche, p 148), «  La gestion événementielle d’une crise de cette ampleur est comparable à celle de vouloir guérir un cancer avec une tisane » (Louisa Dris-Ait Hamadouche, p162), « Art de faire et production intellectuelle d’une nation, le journalisme, en particulier d’investigation, est une irremplaçable source d’alerte et de critique sociale, en données de réalités » ( Belkacem Mostefaoui, p 190), « La démocratie, sans justice sociale et sans souveraineté nationale, portée par les représentants d’une bourgeoisie compradore inconsistante, n’est pas viable » (Hocine Belaloufi, p 203), « En éducation : demain, c’est aujourd’hui » (Ahmed Tessa, p 233)