Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Iles algériennes (III/IV)

Date de création: 11-03-2021 17:57
Dernière mise à jour: 11-03-2021 17:57
Lu: 15 fois


ENVIRONNEMENT- GEOGRAPHIE- ÎLES ALGERIENNES (III/IV)

 

29- Îlots d'EI Kettani : (El Kettani - Alger)

À 400 m au nord-ouest des îlots, à la limite de la vieille ville et avant le quartier récent de Bab El Oued, une quinzaine de gros rochers sans nom bordent la Pointe El Kettani. Ces îlots ont d'ailleurs donné leur nom à la ville.

On trouve d'autres rochers analogues jusqu'à Saint-Eugène.

30- Rochers de la Pointe Pescade :

(Raïs Hamidou - ex-Pointe Pescade - Alger)

Quatre îlots rocheux sans nom se trouvent de part et d'autre de la Pointe. Le nom vient de l'espagnol pescado (Poisson). Le nom arabe était Mers ed Debban (le Port aux Mouches).

31- Îlot d'Aïn Benian : (Aïn-Benian - ex-Guyotville - Alger)

Un lieu-dit nommé L'îlot. Peut-être est-il aujourd'hui rattaché à la terre ?

32- Îles de Sidi Ferruch : (Sidi Fredj - Alger)

Cinq petits îlots plats accompagnent la presqu'île de Sidi-Ferruch. Le premier, au nord-est, est si près du rivage qu'on peut (dit-on) y sauter sans se mouiller les pieds. Quatre autres îlots sont situés au sud-ouest, deux tout près du rivage et deux plus loin. Dans des temps très anciens, le promontoire sablonneux de 2 km de long et de 500 m de large, n'existait pas et le socle rocheux qui en est aujourd'hui l'extrémité était une île. À l'époque romaine son nom était Obori, ensuite les Arabes ont choisi Sidi Fredj, et les Français prononçaient Sidi Ferruch. Les troupes françaises ont débarqué sur ce promontoire le 14 juin 1830.

33- Îles de Tipaza : (Tipaza - ex-Tipasa)

Deux îlots sont situés à faible distance au large du Koudiat Zarour (promontoire de Sainte Salsa) à l'est du port, et deux autres au large du Ras El Aïch (promontoire du Forum) à l'ouest du port. Aucun n'a de nom.

39- Île Beringel : (Chenoua Plage - Tipaza).

À 250 m de l'extrémité nord du Djebel Chenoua, l'île Beringel, autrefois Berinshel, est un rocher de 20 m de hauteur dont l'accès est difficile. Son sommet est couvert de végétation.

34- Les Trois Îlots : (Chenoua Plage - Cherchell - Tipaza)

Les Trois îlots se trouvent à faible distance de la côte, au lieu-dit Rocher Blanc, à l'ouest du Djebel Chenoua, quelques kilomètres à l'est de Cherchel.

35- Île Joinville :

(Cherchell - ex-Cherchel - Tipaza).

L'île Joinville, d'environ 200 m sur 100 et à 150 m du rivage, est devenue une presqu'île depuis la construction de la digue qui a créé le port de Cherchel. Un phare habitable y a été construit. À l'époque phénicienne, l'île portait le nom de (île divine). Le cap Zizerin, à l'est de Cherchel, est entouré d'un grand nombre de petits rochers dont certains peuvent être qualifiés d'îlots.

36. Îlot Tokikt Inndich : (Gouraya - Tipaza)

À l'ouest de Gouraya, à 4 km au large du cap Larès, une petite île de 2m de hauteur et de couleur noire porte deux noms : îlot Tokikt Inndich, nom inhabituel d'origine et de sens inconnu ; Dzirt El Acheuk (l'île des Amants) dont la légende rapporte que deux amants vinrent s'y cacher et y finir leur existence. On voit mal cependant comment on pouvait se cacher et vivre sur ce minuscule îlot.

Il convient d'éviter une confusion avec le Kef El Araïs (le rocher des Nouveaux Mariés) situé à proximité, sur le continent, mais que de loin, on prend souvent pour une île, et que certains géographes anciens ont nommé île Okour. On dit qu'il y aurait eu quatre îlots aux environs de Gouraya. Peut-être s'agit-il des quatre noms qui précèdent...

37- Îlot Si Djillali :

(Beni Haoua - Chlef)

Cet îlot est actuellement relié à la plage de Beni Haoua par une passerelle en ciment armé et constitue un port d'embarquement de minerais. Son nom ancien est inconnu.

38- Îlots de Ténès : (Ténès - Chlef)

Un massif d'îlots vers le nord-est, à 600m du rivage, sert d'appui depuis un siècle à la plus grande des jetées qui abrite le port de Ténès. Un peu plus loin vers l'ouest, se trouve un petit îlot très près du rivage.

39- Île Colombi :

(El Marsa - Chlef)

Cette île est un rocher de 33 m de hauteur et d'une cinquantaine de mètres de diamètre, à 800 m du rivage ; des milliers de pigeons y vivent. Elle a été nommée Sour el Hamam (le Rocher des Pigeons), puis île Colombi (colombe) ou Île Palomas (palombe). Elle est désormais l'île Nadji. Peut-être est- ce cette île que les Grecs avaient nommé Samathos...

40- Îlots du Cap Carbon (Arzew - Oran)

D'Arzew au Cap Carbon, le rivage est parsemé d'un grand nombre de rochers. Deux ont une certaine importance :

- L'îlot d'Arzew, au point le plus oriental de la côte, est surmonté d'un phare. Il semble s'identifier à l'île Tugisme, île fantôme qui se trouve, dit-on, entre Mostaganem et la baie d'Arzew et qui serait un rocher nu et plat, très voisin de la plage.

- Un autre îlot sans nom est situé au nord du précédent.