Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Communication administrative- Techniques rédactionnelles (II/IV)

Date de création: 06-03-2021 18:48
Dernière mise à jour: 06-03-2021 18:48
Lu: 25 fois


COMMUNICATION-FORMATION CONTINUE-COMMUNICATION ADMINISTRATIVE-TECHNIQUES REDACTIONNELLES (II/IV)

Les étapes :

 

La préparation, c’est se poser des questions avant d’écrire, c’est organiser ses idées selon ce que l’on désire, c’est établir un plan, c’est choisir des mots (des mots familiers, des mots significatifs, des mots concrets, des mots utiles, des mots justes, , des mots adéquats d’où un problème de maîtrise de la langue), c’est construire des phrases (concises : pas plus de 15 mots par phrases, simples avec une idée par phrase ).

La construction, c’est délimiter l’objet du texte, c’est analyser les questions, c’est construire un plan (simple : ordre chronologique, avantages, inconvénients, objectifs, contraintes, solutions, conclusions précises)

La lisibilité matérielle ..afin que le texte soit facile à lire et à comprendre

 

 METHODOLOGIE

Ecrire consiste à produire du sens.

Quelqu’un placé en situation de produire du sens met en œuvre des activités mentales que l’on appelle PROCESSUS REDACTIONNELS.

Mettre en oeuvre des processus rédactionnels, c’est :

 

1/ PLANIFIER

 

Avoir une intention, un enjeu/ Rendre explicite le but, l’enjeu de la communication/ Identifier les destinataires/ Mobiliser des idées en fonction du projet/ Sélectionner et organiser les informations utiles et pertinentes/ Se représenter les caractéristiques du texte à produire, le mettre en relation avec d’autres textes du même type déjà écrits ou déjà lus/ Se remettre en mémoire les caractéristiques déjà explicitées (liste des critères de réussite)/ Se servir d’un outil connu (schéma narratif, grille de lecture, etc…) pour élaborer une trame / Choisir un ordre de présentation des éléments

 

2/ METTRE EN TEXTE

 

Sélectionner des indices pertinents à « poser » dans le texte pour qu’il soit cohérent, compréhensible et atteigne son but/ Rédiger un texte conforme aux caractéristiques du type de texte choisi/ Choisir, si besoin, un titre approprié/ Choisir un mode « d’entrée » dans le texte , cohérent avec le type de texte/ Enchaîner les phrases de manière cohésive (progression thématique, systèmes de reprise, articulateurs..)/ Prévoir et gérer les contradictions et ambiguités possibles/ Utiliser de façon adéquate les éléments grammaticaux ou lexicaux caractéristiques du type d’écrit à produire.

 

3/ REVISER –REECRIRE (REPRENDRE, CORRIGER, AMELIORER)

 

Relire en se mettant à la place du destinataire , évaluer l’adéquation du texte produit aux buts poursuivis et aux destinataires (exemple : en utilisant un outil d’évaluation construit en groupe)/ Supprimer contradictions et ambiguités/ Repérer les réussites et les insuffisances :

cohérence des informations/  enchaînement des phrases/ construction des phrases/ choix lexicaux/ correction orthographique/ Réécrire (mettre « au propre ») en choisissant les outils, le support et la mise en page adaptée.

 

 

ETAPES

I/ Vous risquez, avant de vous lancer dans l’écriture, vous retrouver « déséquilibré» face à de l’inconnu. Par exemple, une situation nouvelle : qu’est-ce que c’est ? Comment cela fonctionne ? Vous cherchez des réponses/ II/ Vous pouvez, ensuite, vous retrouver en situation d’interaction sociale. Il y a une confrontation des représentations qui provoque des modifications ….Cela peut  améliorer votre compétence . Vous échangez, vous confrontez, vous comparez vos idées avec celles des autres et vous prenez conscience qu’il y a  des alternatives./ III/ Vous prenez , enfin, conscience de la méthode de pensée. Vous formulez alors clairement votre démarche et les règles qui régissent la réalisation de l’activité entreprise en rédigeant une liste des critères de réussite.