Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Journalistes (Profession.Texte rédigé en nov.2028. A-D B)

Date de création: 26-02-2021 19:27
Dernière mise à jour: 26-02-2021 19:27
Lu: 30 fois


COMMUNICATION- FORMATION CONTINUE- JOURNALISTES (PROFESSION.Texte rédigé en novembre 2018/A-D B)

Avant 54, il y avait un maximum de 50 journalistes algériens y compris les journalistes d’origine européenne mais engagés dans la lutte anti-coloniale  (dont quelques uns dans des organes de presse coloniaux et quelques autres dans « Algérie Républicain » (de tendance communiste) , « Al Bassair » (de tendance oulémiste) et « La République algérienne » (de tendance nationaliste) ......beaucoup étant surtout des intellectuels oui des militants exerçant en Algérie et quelques très rares à l’étranger. Rares étaient donc les journalistes exerçant le métier de manière intégrée et continue c’est-à-dire leur travail étant leur seule ou la plus grande source de revenus. J’en ai décompté environ à travers le temps, une centaine.  Dont certains devinrent pas la suite des leaders politiques ou culturels d’envergure .Il  faut parcourir la liste pour le croire (voir fiche communication/journalisme)

 

DE 54 à 1962, il y  avait environ une centaine surtout au sein des rédactions des organes de presse de la Révolution algérienne : Résistance algérienne, El Moudjahid historique, la radio libre de l’Algérie combattante, l’Aps et quelques uns à l’intérieur du pays animant des revues maquisardes.

 

De 62 à 1990 , On a eu environ Plus d’un millier de journalistes et assimilés (environ de 700 à 800 en 1984) , c’est—à-dire les photographes de presse et les documentalistes de presse, les caméramen...  (pour une presse totalement sous l’autorité de l’Etat, du parti et de ses organisations de masse et de l’Anp.....environ une cinquantaine de toitres de presse écrite dont 6 quotidiens, quelques hebdos, une télé, une radio....)

 

En avril 1990, environ plus de 1900 journalistes (et assimilés) .... inscrits pour les élections au CSI........ dont 1467 obtinrent , par la suite , la carte de journaliste professionnel alors délivrée par le CSI. Il est vrai qu’on était passé à un paysage composé de 169 titres de presse à fin décembre 91

 

Début 2011 : entre 5000 et 6000 journalistes et assimilés

 

Aujourd’hui, peut-être entre 6000 et 7000 ou bien plus

 

AUTRE INFO : Concernant la pénibilité du travail : Age moyen de décès , calculé de 2006 à septembre 2018 : 58,7 ans alors que l’espérance de vie en 2017 était de 77,6 ans (Voir fiche documentaire COMMUNICATION/JOURNALISME)