Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Elites émigrées

Date de création: 24-05-2008 14:30
Dernière mise à jour: 01-11-2009 03:14
Lu: 565 fois


Une étude présentée lors de la 26ème session du Cnes (3 et 4 juillet 2005) sur "les politiques migratoires européennes: quels enjeux?" relève que l'Union européenne compte 13 millions d'étrangers sur une population totale de 380 millions d'habitants. Sur ce nombre, seulement 5 millions sont originaires des pays du Sud de la Méditerranée, et ceux originaires du Maghreb ne sont que 2,3 millions dont 700 000 algériens (dont 210 000 diplômés de haut niveau). Sur les 10 000 médecins immigrés recensés en France, 7 000 sont algériens. Dans la seule région parisienne, il y a plus de 2 000 médecins et plus de 70 professeurs de médecine…qui exercent souvent dans des fonctions et à des postes dévalorisés.
Le rapport, qui met en exergue le fait que la nouvelle forme d'émigration dite "fuite des talents ou des cerveaux" (de l'Europe vers l'Amérique du Nord aussi) s'est imposée à partir des années 90. Il signale qu'aux Usa, il y a 3 000 scientifiques algériens, que l'Allemagne a recruté, à fin août 2002, 12 500 informaticiens en deux ans dont 300 Algériens et que la France a fait passer les "visas long séjour, pour études" de 715 en 1998 à 1 381 en 2000. Ele a, aussi, accordé des titres de séjour à 4 000 informaticiens en 2002 (1600 en 2000).


Notes :- Le coût de formation d'un chercheur algérien est de l'ordre de 150 000 euros.

- Dans une interview, en date du 10 août 2008, publiée dans El Watan,  Aissa Kadri, sociologue et spécialiste de l'immigration, installé en France, précisait qua les chiffres de l'émigrarion des élites avancés pour l'Algérie sont loin de correspondre à ce qui est avancé ici ou là. Ainsi, le CNRS n'emploie seulement que 37 Algériens sur un effectif total de 26 103 chercheurs toutes nationalités confondues dont 1775 étrangers (chiffres de 2005), alors que certaines statistiques orientées les évaluaient à plus d'un millier...et il  n'y a, en fait , en 2008, sur les 8431 médecins étrangers recensés et exercant "sans pouvoir jouir de la "plénitude d'exercice", on a à peine un millier de médecins Algériens installés en France (au lieu du chiffre  de 12 000 médecins expatriés en France ressassé)....

- Lors de son intervention devant le Conseil de la nation, samedi 10 octobre 2009, le ministre des Affaires étrangères , Mourad Medelci, a avancé le chiffre de "plus de 15 200 compétences scientifiques algériennes inscrites officiellement auprès des consulats algériens à l'étarnger". Uniquement aux Etats-Unis, on compte 3 000 checheurs algériens..et , en matière de main-d'oeuvre embauchée au Canada, l'Algérie arrive en troisième position après la France et  la Chine.