Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Covid 19/Confinement- Mesures confinement D 14/2/2021

Date de création: 15-02-2021 19:08
Dernière mise à jour: 15-02-2021 19:08
Lu: 9 fois


SANTE- GOUVERNEMENT- COVID 19/CONFINEMENT- MESURES CONFINEMENT D 14/2/2020

- Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a décidé de nouvelles mesures au titre du dispositif de gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus (Covid-19) avec la prorogation du confinement partiel à domicile pour une durée de 15 jours, indique dimanche un communiqué des services du Premier ministre dont voici le texte intégral :"En application des instructions de Monsieur le Président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale et au terme des consultations avec le comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus (Covid-19) et l'autorité sanitaire, le Premier ministre, Monsieur Abdelaziz Djerad a décidé de nouvelles mesures au titre du dispositif de gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus (Covid-19).Soutenue par la démarche basée sur la prudence, la progressivité et la flexibilité engagée par les pouvoirs publics et s’inscrivant toujours dans l’objectif de préserver la santé des citoyens et à les prémunir contre tout risque de propagation du Coronavirus (Covid-19), ces mesures visent à ajuster le dispositif de protection et de prévention en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique. Ces mesures se déclinent comme suit :

1. En matière de confinement partiel à domicile : La mesure de confinement partiel à domicile sera réaménagée et prorogée pendant une durée de quinze (15) jours, comme suit :- La mesure de confinement partiel à domicile de vingt deux heures (22) jusqu’au lendemain à cinq (5) heures du matin est applicable dans les dix neuf (19) wilayas suivantes: BatnaBiskraBlidaBouiraTebessaTlemcenTizi-OuzouAlgerJijelSidi Bel AbbesConstantineMostaganemM’SilaOranBoumerdesEl TarfTissemsiltAin Temouchent et Relizane./- Ne sont pas concernées par la mesure de confinement à domicile les vingt neuf (29) wilayas suivantes : AdrarChlefLaghouatOum El BouaghiBejaiaBécharTamenghassetTiaretDjelfaSétifSaïdaSkikdaAnnabaGuelmaMédéaMascaraOuarglaEl BayadhIlliziBordj Bou ArréridjTindoufEl OuedKhenchelaSouk AhrasTipazaMilaAin DeflaNaâma et Ghardaïa./ Ces mesures de confinement sont applicables à partir du lundi 15 février 2021.

Les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toute mesure qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination.

2- En matière d’activités sociales et économiques:La levée partielle de la mesure de fermeture des marchés de ventes des véhicules d’occasion sur l’ensemble du territoire national.L’ouverture des marchés de ventes des véhicules d’occasion sera autorisée tous les quinze (15) jours et soumise aux mesures applicables aux marchés ordinaires et aux marchés hebdomadaires se rapportant au dispositif de contrôle par les services compétents afin de s’assurer du respect des mesures de prévention et de protection sanitaires ainsi que de l’application des sanctions prévues par la réglementation en vigueur à l’encontre des contrevenants.La levée de la mesure de limitation du temps d’activité à vingt et une (21) heures concernant les établissements exerçant les activités suivantes :- le commerce des appareils électroménagers/ - le commerce d’articles ménagers et de décoration/ - le commerce de literies et tissus d’ameublement/ - le commerce d’articles de sport/ - le commerce de jeux et de jouets/ - les lieux de concentration de commerces/ - les salons de coiffure pour hommes et pour femmes/ - les pâtisseries et confiseries/ - les cafés, restaurations et fast-food.

La levée de la mesure de limitation des activités des cafésrestaurations et fast-food à la vente à emporter uniquement. Cette mesure demeure soumise au dispositif préventif d’accompagnement devant être mis en place par les commerçants concernés comprenant notamment :- l’organisation des accès et le respect de l’espacement et la distanciation physique, tout en limitant le nombre de personnes à 50% des capacités d’accueil/ - l’obligation du port du masque de protection/ - l’affichage des mesures barrières et de prévention/- l’installation de paillasses de désinfection aux entrées/ - la mise à la disposition des usagers et des clients de produits désinfectants, notamment les gels hydro-alcooliques/ - le nettoyage et la désinfection quotidienne des locaux et des lieux.

Les responsables et gérants des établissements sont également tenus, sous leur responsabilité, d’appliquer et de faire respecter les règles d’hygiène et les mesures de prévention et de protection ainsi que les protocoles sanitaires édictés par les pouvoirs publics en la matière.Toutefois, les walis pourront procéder à leur fermeture immédiate en cas d’infraction aux mesures édictées dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19.

L’ouverture progressive et contrôlée des stations thermales et des centres de thalassothérapieà l’exception des bains collectifs et ce, travers les protocoles sanitaires qui leur sont dédiés et adoptés par le comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus. La reprise de l’ensemble des activités hôtelières publiques et privéesà l’exception des célébrations de cérémonies et de fêtes et ce, dans le respect les protocoles sanitaires qui leur sont dédiés et adoptés par le comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus. Il y a lieu de rappeler que l’activité d’hébergement demeure limitée à 50% des capacités d’accueil.

L’activité des dortoirs est également autorisée dans la limite à 50% des capacités d’accueil et dans le strict respect des mesures de prévention et de protection sanitaires.Des inspections inopinées pour s’assurer de l’observation du dispositif mis en place seront menées par les services de contrôle habilités qui pourront procéder à leur fermeture immédiate en cas d’infraction aux mesures édictées dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19.Les responsables et gérants de ces établissements sont également tenus, sous leur responsabilité, d’appliquer et de faire respecter les règles d’hygiène et les mesures de prévention et de protection ainsi que les protocoles sanitaires édictés par les pouvoirs publics en la matière.La prorogation des mesures applicables aux marchés ordinaires et aux marchés hebdomadaires se rapportant au dispositif de contrôle par les services compétents afin de s’assurer du respect des mesures de prévention et de protection sanitaires ainsi que de l’application des sanctions prévues par la réglementation en vigueur à l’encontre des contrevenants.

3. Pour les mosquées :Il est procédé à l’ouverture de l’ensemble des mosquées sur le territoire national et ce, dans le strict respect des mesures et protocoles sanitaires de prévention et de protection contre la propagation du Coronavirus (Covid-19), notamment le dispositif préventif d’accompagnement, mis en place pour les mosquées, comprenant notamment :l'interdiction d’accès aux femmes, aux enfants de moins de quinze (15) ans et aux personnes présentant une vulnérabilité sanitaire/ la fermeture des lieux d’ablution/ le port obligatoire du masque de protection et l’utilisation de tapis de prière personnel/ le respect de la distanciation physique entre les fidèles d’au moins, un mètre et demi (1,5m)/ l’affichage des mesures barrières et de prévention/ l’organisation des accès de façon à respecter l’espacement et la distance physique ainsi que l’aménagement de l’entrée et de la sortie selon un sens unique de circulation, pour éviter les croisements des fidèles/ la mise à la disposition des fidèles de gel hydro-alcoolique/ l’interdiction de l’utilisation des climatiseurs et des ventilateurs/ l’aération naturelle et la désinfection régulière des mosquées./ L’ouverture programmée des mosquées doit se faire sous le contrôle et la supervision des directeurs de wilaya des affaires religieuses et des wakfs, à travers les fonctionnaires de la mosquée et les comités des mosquées, et ce, en étroite coordination avec les services de la protection civile et des APC et le concours des comités de quartiers et du mouvement associatif local./ Les walis peuvent, en outre, prendre des mesures de prévention et de protection, en tant que de besoin, par arrêté et procéder à des inspections inopinées pour s’assurer de l’observation du dispositif mis en place. Ils pourront, toutefois, procéder à leur fermeture immédiate en cas d’infraction aux mesures édictées dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19.Pour ce qui est de Djamàa El Djazaïr, celui-ci continue d’accueillir les fidèles pour les cinq prières uniquement.

4- S’agissant des regroupements et rassemblements publics : La prorogation de la mesure d'interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision et autres événements tels que les regroupements au niveau des cimetières./ La prorogation de la mesure d'interdiction qui concerne les réunions et assemblées générales organisées par certaines institutions./ Les walis veilleront au respect de cette interdiction et de l’application des sanctions réglementaires à l’encontre des contrevenants ainsi que les propriétaires des lieux accueillant ces regroupements.

Enfin, le Gouvernement réitère ses appels en direction des citoyens afin de poursuivre leur mobilisation et la discipline et renforcer les mesures de prudence pour lutter contre la propagation de cette épidémie et relever ce défi sanitaire, en respectant toujours les mesures barrières préconisées, telles que la distanciation physique, le port du masque obligatoire et le lavage fréquent des mains".