Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Khatib Youcef (Si Hassan)

Date de création: 05-02-2021 17:28
Dernière mise à jour: 05-02-2021 17:28
Lu: 8 fois


 

HISTOIRE- PERSONNALITES- KHATIB YOUCEF (SI HASSAN)

Youcef Khatib est né le 19 novembre 1932 à El Asnam (Chlef). Issu d’une famille nombreuse de 4 filles et 7 garçons, dont il est le troisième. Son père Ali était artisan menuisier.

Comme ce métier ne rapportait pas, il est entré dans l’administration. Youcef a fait ses études à l’école Lallemand 1, rue de la République, au cœur d’El Asnam, puis le collège moderne, avant de rallier le lycèe Bugeaud à Alger en tant qu’interne. Il réussira sa première partie du bac. La seconde, il la décrochera en 1951 à Montpellier avec mention assez bien.

Il participe activement à la grève de Mai 1956 en tant qu’étudiant de médecine. C’est de là qu’il rejoint le maquis où il s’occupe du sanitaire 1956/58 avant de prendre la direction politico-militaire de la Wilaya IV. Après des études secondaires, studieuses, couronnées par l’obtention du bac, Youcef est à la faculté d’Alger durant l’année 1953/54, où il prépare physique, chimie, biologie (PCB). Ils étaient 10 Algériens sur 100.

«Mon ami et camarade d’amphi  Medjaoui Abdelalim est parti à Oran en octobre 1955, d’où il est revenu avec le Dr Nekkache. C’est là qu’on a crée une cellule FLN, avec Nefissa Hammoud, Benouniche, Smail Boudema, Medjaoui et moi-même. On se préparait pour aller au maquis, à travers des stages accélérés d’infirmerie et de petite chirurgie. Avec Medjaoui, on était prêts pour le djebel. Le 19 mai 1956, on était favorables à la grève. On avait tenu la première réunion au cercle du progrès, siège des oulamas et la seconde à la Robertsau C’est de là que Youcef a quitté les amphis pour les djebels.

Au maquis, dès 1956, Youcef s’est chargé du volet sanitaire, avant d’occuper, en 1959, la direction politico-militaire de la wilaya 4, dont bon nombre de ses éléments étaient des lycéens et des étudiants.

 

Après l’indépendance, il a poursuivi ses études pour devenir médecin spécialiste en 1967. A cette date, et à la suite de la tentative de coup d’Etat, il est accusé avec la majorité des éléments de la Wilaya IV d’être dans le coup.

Il est mis en résidence surveillée à In Salah jusqu’à 1972. A sa sortie, il exerce en tant que médecin à l’hôpital de Tiaret puis ouvre un cabinet dans cette ville avant de le déménager à Alger où il continue son métier jusqu’à sa retraite. Au début des années 90, après avoir présidé une commission du Dialogue national, il avait été brièvement conseiller du Chef de l’Etat ,  Liamine Zeroual.Si Youcef est âgé aujourd’hui de 88 ans. Il a créé , en 2000,  la Fondation de l’ancienne Wilaya IV historique .

Avant de manier le scalpel, Youcef se distinguait dans le sport , à El Asnam, comme très bon footballeur , arrière central (ASO, GSO…) .Brillant footballeur, déjà junior , il avait évolué en seniors, en coupe d’Afrique du Nord.