Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Brahim Brahimi

Date de création: 03-02-2021 18:48
Dernière mise à jour: 03-02-2021 18:48
Lu: 6 fois


EDUCATION- PERSONNALITES- BRAHIM BRAHIMI

Brahim (Ahmed pour les proches et les amis)  Brahimi est né le 1er février 1946 à Bir Ghebalou, dans la wilaya de Bouira. Il a suivi ses études primaires dans sa ville natale. Puis, il a décroché son baccalauréat en 1965 alors qu’il était élève au lycée Emir Abdelkader à Alger. Il a rejoint ensuite l’Ecole nationale supérieure de journalisme d’Alger (2èmepromotion francophnone) où il a obtenu sa licence en 1968.

B. Brahimi a été durant une courte période, en 1968-1969, journaliste à la chaîne III. Il a , par la suite, continué ses études en France où il a obtenu le diplôme de  l’Institut Français de Presse (Paris 2) en 1971.En  1972, il a commencé à enseigner à l’Ecole nationale supérieure de journalisme d’Alger, rue Jacques Cartier..

Persévérant dans la voie de la recherche universitaire, il a soutenu son doctorat de troisième cycle en sciences de l’Information en 1975 puis un doctorat d’Etat en sciences politiques en 1987, à Paris II. A. Brahimi a enseigné à l’ISIC (Institut des sciences de l’information et de la communication d’Alger, qui avait remplacé l’Ensj) jusqu’en 2008.

¨Psuieurs années après, il a activement participé à la fondation  puis dirigé l’Ecole nationale supérieure de journalisme et des sciences de l’information, Ensjsi,  de la fin 2008 à 2013, année de sa démission de son poste comme directeur de l’Ecole. Il ne s’est jamais arrêté d’enseigner et de se consacrer à la recherche jusqu’à son départ à la retraite en 2016.

Spécialiste du Droit de l’Inforamtion, il a laissé de nombreux ouvrages, parmi lesquels : « Le pouvoir, la presse et les intellectuels en Algérie  » (1989) ;  « Le pouvoir, la presse et les droits de l’Homme en Algérie »(1998) ; « Le droit à l’information à l’épreuve du parti unique et de l’état d’urgence » (2002).Brahim Brahimi a également produit de nombreux articles académiques

Décédé le 22 septembre 2018 à Alger, il a laisseé deux garçons et une fille……..et des centaines d’étudiants en journalisme.

Mardi 2 février 2020, l’Université Alger 3 lui a rendu hommage en apposant une plaque commémorative  et a inauguré à son nom un amphithéâtre de l’Ensjsi.