Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Entreprises 2020

Date de création: 02-02-2021 18:00
Dernière mise à jour: 02-02-2021 18:00
Lu: 6 fois


ECONOMIE- ENTREPRISE- ENTREPRISES 2029

L’Office national des statistiques (ONS) vient de publier (lundi 1/2/2021)  des statistiques sur le recensement des entreprises qui caractérisent l’activité économique pour l’année 2019.

Bien que cela soit totalement en décalage par rapport à la conjoncture actuelle, qui, elle, est complètement influencée par la crise sanitaire de la Covid-19, il n’en demeure pas moins que les données sont susceptibles de constituer une espèce de référence pour l’activité en 2020 et les désastres qu’elle risque de voir apparaître en termes de fermeture d’entreprises.

L’ONS gagnerait donc à conduire ses travaux avec d’autant plus de célérité que les transformations sont, dans ce cas précis, beaucoup plus rapides qu’elles n’y paraissent. En tout cas, cette publication se veut comme le répertoire qui présente les résultats concernant l’ensemble du système productif des entités économiques.

«Le nombre d’entreprises inscrites au répertoire national des entreprises et des établissements a connu une augmentation de plus de 10 000 entreprises par rapport à l’année précédente, soit 5,61%», note l’ONS. Il a ainsi été recensé une légère hausse des créations d’entreprises en ce semestre au niveau du répertoire, 263 créations par rapport au même semestre 2018, soit 6,55%.

L’évolution des créations d’entreprises par secteur d’activité au cours du premier et deuxième semestres de l’année fait ressortir une hausse dans le secteur de la construction et une baisse dans ceux du commerce et de l’industrie manufacturière.

La publication de l’ONS signale les entrées dans le répertoire en 2019 qui sont au nombre de 4278 entreprises ayant fait l’objet d’une première identification par l’ONS au deuxième semestre 2019. «Ceci représente une régression de 15,39% par rapport au premier semestre 2019. Au cours de l’année 2019, 9334 entreprises ont été créées, soit une baisse de 0,45% par rapport à l’année précédente», constate l’ONS.

Ces nouvelles entités sont essentiellement des entreprises privées, qui sont caractérisées par des formes juridiques diverses : SARL, EURL, etc. Les SARL et les EURL sont prédominantes.

Pour l’année 2019, la création d’entreprises, selon les principales formes juridiques, se décline comme suit : SARL 53,25%, EURL 43,28% et SNC 2,09%.

Les sorties du répertoire sont au nombre de 2776 entités au cours du deuxième semestre 2019. Elles concernent principalement les secteurs d’activité suivant : commerce, réparation auto et articles domestiques, industrie manufacturière , construction, transport et entreposage.

En effet, le nombre d’entreprises radiées du registre du commerce a été de 4506 en 2019, une hausse de 471 entreprises radiées par rapport à 2018, soit 11,67%. Les entreprises du bâtiment sont les plus touchées.