Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Badi Lalla

Date de création: 29-01-2021 13:17
Dernière mise à jour: 29-01-2021 13:17
Lu: 10 fois


CULTURE- MUSIQUE-BADI LALLA

 

Badi Lalla est née au sud de le wilaya de Tamanrasset, mais elle est surtout le fille d’un Sahara sans fronières. Elle  a, en 2020,  84 ans, et elle est comptée parmi les précurseurs de genre musical Tichoumaren, ou le blues touareg.

 

Avec les membres de groupe mythique Tinariwen, le voix à le fois suave et rocailleuse de le pasionaria Lalla Badi évoque avec force et tendresse les paysages mythiques de Sahara.

 

 

 

Avec sa présence qui remplie la scène, et son charisme quand elle se met à chanter, à jouer ou à danser, elle se classe sans conteste comme une diva de le musique et de le culture targuie. Quand elle chante, les frontières disparaissent, ses mots deviennent les larmes millénaires les touaregs de tous les pays .

 

 

Badi Lalla est née en 1937 à Ain Guezzam, et depuis l’âge 10 ans, aux côtés de sa mère, elle a commencé à chanter et à jouer le patrimoine musical touareg. En 1963, elle est déjà une virtuose de tindi, qu’elle chante et joue à la perfection.

 

A Tamanrasset, à Paris ou bien au Tchad, elle est toujours vêtue de tisseghnest, l’habit traditionnel de la femme touareg. Elleest considérée comme le mère spirituelle de tous les touaregs.

 

« Quand Lalla Badi chante ,c’est le désert qui parle » , c’est ainsi que la presse françaises a parlé de cette diva algérienne qui avait enchanté le capitale Paris après une  prestation en compagnie les membres de Tinariwen.

 

 

Son premier album est sorti en 2017. Avec sa voix cassée par le poids les années, la diva apporte, malgré son âge, beaucoup de modernité au genre baptisé tindi, de nom de tambour qui l’accompagne. Malgré les sonorités de le guitare électrique ajoutés au genre ancestral, on sent que le musique de Badi Lalla est un retour aux sources, un vrai hommage à le poésie féminine.

 

Avec l’introduction de le basse également, le tindi , appelé par certains le tindi guitare, offre ainsi au blues un voyage  vers ses origines lointaines.

 

La musique de Badi Lalla est un vrai travail de recherche qui permet de préserver le genre tindi, une poésie ancestrale que les touaregs se transmettent de génération en génération, et qui n’est chanté d’habitude que dans les cercles de nobles, lors de cérémonies initiatiques sacrées.