Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Infos' diverses 2020

Date de création: 23-01-2021 18:28
Dernière mise à jour: 23-01-2021 18:28
Lu: 10 fois


TRANSPORTS – INFOS’ DIVERSES- INFOS’ DIVERSES 2020

 

Le parc automobile de l'Algérie comptait plus de 6,4 millions de véhicules à fin 2018, avec 255.538 véhicules neufs, contre plus de 6,1 millions de voitures en 2017, soit une hausse annuelle de plus de 4%, indiquent les données de l'Office national des statistiques (ONS).

Le parc roulant national a totalisé 6.418.212 véhicules à la fin 2018, contre 6.162.542 véhicules à la fin 2017, enregistrant ainsi une hausse de 255.670 unités, soit  une hausse de près de 4,15%, a précisé la même source. 

En 2018, le nombre des immatriculations et ré-immatriculation des véhicules a enregistré un léger recul de près de 0,03% (- 450 véhicules) pour totaliser 1.563.898 unités dont 255.538 véhicules neufs, en hausse de 45% par rapport à l'année précédente.

L'essentiel des immatriculations des véhicules neufs a été opéré durant le second trimestre de l'année de référence, soit 155.400 véhicules contre 100.138 unités au cours du premier semestre 2018.

L'immatriculation définitive des véhicules neufs signifie leur mise en circulation, explique l'Office, précisant que l'opération consiste à établir une carte grise pour un véhicule qui va être mis en circulation pour la première fois.

Quant à l'opération de ré-immatriculation, elle consiste à établir une nouvelle carte grise suite à un changement de la wilaya de résidence pour un véhicule circulant en Algérie.

Concernant la répartition du parc national automobile en 2018, selon le type de véhicules, l'ONS indique qu'il se composait de 4.151.041 véhicules de tourisme soit (64,68% du chiffre global (6.418,212), de 1.204.552 camionnettes (18,77%), de 421.689 camions (6,57%), 164.477 tracteurs agricoles (2,56%) et 139.780 motos (2,18%).

Le parc algérien compte aussi 154.243 remorques (2,40%), 87.968 autocars-autobus (1,37%), 87.169 tracteurs routiers (1,36%) et 7.293 véhicules spéciaux (0,11%).

 

La capitale comptait près de 1,7 million de voitures en 2018

 

Par wilaya, les cinq premières wilayas qui ont enregistré le plus grand nombre de véhicules en 2018 étaient Alger, avec 1.689.242 unités (26,32% de la totalité), Blida avec 351.275 (5,47%), Oran avec 331.965 unités (5,17%), Constantine avec 231.521 unités (3,61%) et Tizi-Ouzou avec 213.618 (3,33%).

Les données de l'Office montrent concernant la répartition du parc national automobile selon la source d'énergie que la part de l'essence est plus importante. Elle représente 65,04% alors que celle du gasoil en représente 34,96%.

 

Onze wilaya ont dépassé les 100.000 unités roulant à l'essence. Alger en comptait, à elle seule, plus d'un million unités.

Trois wilayas seulement comptaient plus de 100.000 unités roulant au gasoil, à savoir Alger, Oran et Tizi-Ouzou.

La répartition du parc national automobile, selon le pays d'origine, montre que la France était le premier fournisseur, avec 2.616.452 unités (40,77%), suivie du Japon avec 660.412 unités (10,29%), l'Allemagne avec 534.425 unités (8,33%), l'Algérie avec 287.863 unités (4,49%) et l'Italie avec 251.675 unités(3,92%).véhicules automobiles.

L'industrie de montage local des véhicules de tourisme a réalisé une production de 180.000 véhicules en 2018, contre 110.000 en 2017, en plus de la production de 4.500 véhicules industriels en 2018.

-Sogral (début janvier 2020) : 73 millions de voyageurs ont transité en 2019 par ses gares rutières (80). 71 millions en 2018

-Accidents de la route : 3275 morts et 31 010 blessés en 2019

-La compagnie aérienne Air Canada a déjà rapatrié plus de 800 ressortissants canadiens bloqués en Algérie. Jeeudi 23 avril ,  ladite compagnie a rendu un vibrant hommage à ses centaines d’employés qui se sont mobilisés, malgré le risque de contamination au Covid-19, pour que des milliers de Canadiens bloqués à l’étranger regagnent leur pays. Selon Air-Journal, “les vols de rapatriement de la compagnie nationale canadienne, qui ont débuté le 21 mars, ont permis de rapatrier environ 6 600 Canadiens immobilisés en Algérie, au Maroc, en Espagne, en Équateur, au Pérou, en Argentine et en Colombie”. Air Canada se dit disponible pour exploiter d’autres vols spéciaux en collaboration avec le gouvernement fédéral

-Un total de 20.200 nouveaux ralentisseurs ont été implantés en 2019 et 5.400 autres ont été réhabilités durant la même année, a fait savoir jeudi 4/6 le ministre des Travaux publics et des Transports, Farouk Chiali, s'exprimant lors d'une plénière du Conseil de la nation consacrée aux questions orales

-L’industrie du transport aérien a enregistré une perte globale de 8,1 milliards de dollars à la suite de l’épidémie de coronavirus, indique l’Association africaine des compagnies aériennes (AFRAA)., début juin 2020

L’évaluation des pertes des compagnies aériennes faite par l’AFRAA a été effectuée en termes de sièges disponibles retirés suite au Coronavirus. Elles se mesurent en ASK (unité de mesure standard dans le secteur aérien).

Dans ce sens, les pertes de la compagnie aérienne nationale Air Algérie ont été évaluée à hauteur de 900 millions de sièges disponibles par kilomètre.

Ethiopian Airlines vient en tête avec la perte d’une capacité de 3,8 milliards de sièges disponibles par kilomètre. Elle est suivie, par ordre décroissant, de South African Airways, avec -1,9 milliard d’ASK ; Egyptair avec -1,7 milliard ; Royal Air Maroc avec -1,6 milliard ; Kenya Airways avec -1,3 milliard.

Par ailleurs, en prévoyant une reprise progressive de l’activité sur la seconde moitié de 2020, l’AFRAA estime qu’environ 40 % du trafic réalisé au troisième trimestre 2019 devrait être assuré durant la même période. « Ce taux monterait à 70 % pour les derniers mois de 2020 », selon la même source.

-La SNTF transporte en 2020 plus de 40 millions de voyageurs (25 en 2008)

-Contrôle technique automobile : « Depuis le 1er fvrier 2003, date du démarrage du contrôle technique automobile, pas moins de 50 millions de véhicules ont  été examinés »