Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Marché pétrolier - Evolution des prix 2020

Date de création: 15-01-2021 19:14
Dernière mise à jour: 15-01-2021 19:14
Lu: 26 fois


ÉNERGIE – ÉTRANGER - MARCHÉ PETROLIER- EVOLUTION DES PRIX 2020

-6 janvier 2020 : Brent mer du nord 70,72$/ Wti : 64,5 $ (suite escalade Iran/Usa)

-28 février 2020 : Brent mer du nord (livraison avril) 51,27$/ Wti tlivraison avril) 46,31$ (toujours l’épidémei du coronavirus)

--30 mars 2020 : Brent mer du nord, livraison mai 22,79$ / Wti, livraison mai, 20,27$ 09 Avril 2020 | 11:24

  22 avril 2020 : Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin perdait 4,76% à 18,41 dollars à Londres, après avoir coté 15,98 dollars plus tôt dans la séance, un plus bas depuis juin 1999.A New York, le cours de WTI américain pour livraison en juin, dont c'est premier jour d'utilisation comme contrat de référence après l'expiration de celui de mai mardi, valait 11,02 dollars le baril, en baisse de 4,75%.

- Mardi  19 mai 2020 : le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 34,63 dollars à Londres, en léger recul de 0,52% par rapport à la clôture de lundi. A New York, le baril américain de WTI pour juin, dont c'est le dernier jour de cotation, gagnait de son côté 1,35%, à 32,25 dollars.

Il y a deux facteurs principaux à même de soutenir les prix du brut", rappelle un analyste : "une offre qui diminue et une demande qui augmente.

-Lundi 22 juin 2020 : Les prix du pétrole s'installaient hier à leurs plus hauts niveaux depuis début mars, malgré un bref accès de faiblesse en cours de séance asiatique, portés par l'optimisme des investisseurs à propos de la demande d'or noir. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 43,55 dollars à Londres, en hausse de 1,09% par rapport à la clôture de lundi. A New York, le baril américain de WTI pour le même mois, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, gagnait 1,20%, à 41,22 dollars

- Jeudi 25 juin 2020 : La compagnie pétrolière nationale Sonatrach augmente le prix de vente de son pétrole « Sahara Blend ».

Selon l’agence Reuters, le prix de vente officiel du pétrole algérien coûte désormais le prix du baril de Brent, plus 85 centimes de dollar.Cette augmentation de prix du pétrole algérien est expliquée par la contraction du marché pétrolier, en raison des coupes de production décidées dans le cadre de l’accord Opep+ et l’allégement des mesures de confinement à travers le monde, a précisé la même source.A noter que le panier de l’Opep s’est établi à 39,85 dollars le baril, selon les données publiées mercredi 24 par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole.

Lundi 20 juillet 2020 :  Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 42,87 dollars à Londres, en baisse de 0,63% par rapport à la clôture de vendredi. A New York, le baril américain de WTI pour le mois d'août abandonnait 0,74%, à 40,29 dollars

Mercredi 26 août 2020 : -Ce mercredi matin, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 46,32 dollars à Londres, en petite hausse de 0,09% par rapport à la clôture de mardi.A New York, le baril américain de WTI pour le même mois était stable à 43,35 dollars, après avoir touché en séance la veille un plus haut en cinq mois et demi, à 43,57 dollars.

Mercredi 30 septembre 2020 : Le  baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 40,37 dollars à Londres, en baisse de 1,61% par rapport à la clôture de mardi.

 A New York, le baril américain de WTI pour le même mois perdait 1,22% à 38,81 dollars.La veille, les deux indices de référence ont cédé plus de 3%, le WTI  perdant même plus de 5% en séance.

Mardi 27 octobre 2020 : -Les cours du pétrole se reprenaient ce mardi, au lendemain d'une forte chute, aidés par l'arrêt d'une partie de la production dans le Golfe du Mexique à cause de l'ouragan Zeta mais dans un environnement toujours fragile du côté de la demande.

Dans la matinée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 40,92 dollars à Londres, en hausse de 1,14% par rapport à la clôture de lundi.

A New York, le baril américain de WTI pour le même mois gagnait 1,24% à 39,04 dollars. La veille, les deux cours de référence ont perdu plus de 3% après avoir touché un plus bas depuis le 5 octobre

 

Mardi 24 novembre 2020 : Baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier gagnait 1,38% par rapport à la clôture de mardi, à 48,52 dollars.

A New York, le baril américain de WTI pour le même mois gagnait 1,11% à 45,41 dollars. Il faut remonter au 6 mars dernier pour retrouver des prix équivalents.

Vendredi 11 décembre 2020 :Les cours du pétrole repartaient un peu en arrière vendredi, après des sommets en plus de neuf mois atteints la veille, les investisseurs s'accrochant à l'espoir d'une reprise de la demande que portent en eux les vaccins contre le Covid-19. Vers 11H20 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février perdait 0,42% à Londres par rapport à la clôture de jeudi, à 50,04 dollars.

Le baril américain de WTI pour le mois de janvier abandonnait de son côté 0,38% à 46,60 dollars. Les deux cours de référence ont engrangé plus de 30% depuis le 1er novembre. Jeudi, le Brent a culminé à 51,06 dollars le baril et le WTI à 47,74 dollars, un record depuis respectivement les 5 et 4 mars.

"L'optimisme sur les vaccins qui s'est emparé du marché depuis quelques semaines semble se poursuivre en raison des approbations successives et du déploiement plus rapide que prévu des premières campagnes dans les marchés clés" pour la consommation de pétrole, a estimé Paola Rodriguez-Masiu, analyste de Rystad.