Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Mémoires Abdelmadjid Azzi - "Mémoires d'un syndicaliste......entre 1958 et 2007"

Date de création: 21-12-2020 18:17
Dernière mise à jour: 21-12-2020 18:17
Lu: 60 fois


ORGANISATIONS- BIBLIOTHEQUE D’ALMANACH- MEMOIRES ABDELMADJID AZZI- « MEMOIRES D’UN SYNDICALISTE……ENTRE 1978 ET 2007 »

©El Watan, A.Z, lundi 21 décembre 2020

  « L’ancien secrétaire général et fondateur de la Fédération nationale les travailleurs retraités (FNTR), Abdelmadjid Azzi, vient de publier, coup sur coup, aux éditions AutoEditions deux intéressants ouvrages sur le syndicalisme algérien.

Le premier livre, intitulé Mémoires d’un syndicaliste, se présente comme un récit chronologique des événements dominants survenus entre 1978 et 2007. Préfacé par Daho Djerbal, maître de conférences en histoire contemporaine et directeur de la revue d’étude et de critique sociale Naqd, il constitue un document extrêmement précieux pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire politique récente de l’Algérie et aux liens qu’entretient l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) avec le pouvoir politique.

Dans sa préface, Daho Djerbal estime que cet ouvrage de plus de 400 pages est un «témoignage non seulement d’un syndicaliste, devenu secrétaire général adjoint de l’UGTA de 1973 à 1978, chargé de l’organique et des finances, mais aussi de l’itinéraire d’un jeune collégien, fils de Chahid, qui a pris le maquis dès novembre 1956 en même temps que la petite poignée d’une jeunes instruits qui ont abandonné leurs études pour participer au combat libérateur (…)».

Advertisements

Le responsable de la revue Naqd ajoute que «le regard porté sur les faits vécus durant cette période charnière qui va de la fin des années 1970 à 2007» par Abdelmadjid Azzi est intéressant dans la mesure où il s’attarde sur une période marquée par des «renoncements» et parfois même par des «trahisons des idéaux de l’Algérie».

Dans son livre, Abdelmadjid Azzi apporte également un éclairage particulier sur le fonctionnement de l’UGTA de l’intérieur ainsi que sur l’affaire Khalifa qui a défrayé la chronique. L’ancien secrétaire général de la FNTR publie par ailleurs chez le même éditeur une 2e édition revue et corrigée de son premier livre consacré au mouvement syndical algérien intitulé Le Mouvement syndical algérien à l’épreuve de l’indépendance, Récit chronologique des événements dominants survenus entre 1962 et 1978. Né le 20 septembre à Akbou, dans la wilaya de Béjaïa, Abdelmadjid Azzi a rejoint les rangs de l’Armée nationale de libération (ALN) vers la fin de l’année 1956. Blessé et fait prisonnier en 1959 pendant l’opération Jumelles, il passe une partie de sa captivité à Landu, en Allemagne.

Il réintègre le FLN à sa libération en 1962. A l’Indépendance, il entre aux Chemins de fer et accomplit ainsi une carrière professionnelle, syndicale et politique remarquable au service de la nation. Carrière au cours de laquelle il sera amené à assumer plusieurs responsabilités importantes. Il est l’auteur également d’un livre de mémoires de guerre intitulé Parcours d’un combattant de l’ANL (wilaya III), paru en 2010 aux éditions Mille-Feuilles.