Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Lamia Athmane (arbitre foot)

Date de création: 25-11-2020 17:15
Dernière mise à jour: 25-11-2020 17:15
Lu: 49 fois


SPORTS- PERSONNALITES- LAMIA ATHMANE (ARBITRE FOOT)

Lors du match de la Supercoupe ayant opposé l’USMA au CRB (samedi 21 novemvre 2020) , il y avait une silhouette féminine bougeant allégrement sur les extrémités du terrain, portant la tenue officielle d’arbitre frappée du badge FIFA avec une réelle élégance, en qualité de quatrième arbitre, remplissant les formalités administratives avec aisance, contrôlant et tenant au respect des dispositions les staffs des deux équipes en lice à l’intérieur des surfaces techniques avec intransigeance.

Il s’agit de Mme Lamia Athmane, arbitre internationale FIFA depuis 2018, désignée pour la première fois dans un match officiel à l’effet d’assumer les charges de quatrième arbitre.

D’ailleurs, elle s’en est admirablement bien acquittée. Sachant que même 4e arbitre, elle était en possession de tout l’arsenal arbitral (sifflet, cartons, toss, oreillette et spray) pour remplacer au pied levé l’arbitre directeur en cas d’indisposition (blessure) ou malaise de l’arbitre-directeur.

Il est utile de rappeler que Lamia Athmane (née le 23 février 1990), universitaire titulaire du diplôme de master II, professeur d’éducation physique dans un lycée à Alger et assurant les mêmes fonctions dans un établissement privé, a rallié la famille de l’arbitrage algérien en 2010 à la Ligue de wilaya d’Alger (LWA).

Au tout début de sa prometteuse carrière, elle a eu Said Boubred, ancien arbitre, comme formateur, lequel flairant en elle le sérieux, la disponibilité, le vouloir d’apprendre et d’aller toujours de l’avant, la ténacité avec une marge de progression constante, enfin tout ce qui renseigne sur le port de la fibre arbitrale, lui a (déjà) prédit un avenir radieux si elle continue à persévérer comme elle l’a toujours fait.

Une année après, elle rallie la Ligue régionale d’Alger pour atterrir entre les mains du formateur Chérif Benzemran, lequel ayant senti en elle son sens de justice en dépit des difficultés endurées, misa sur elle en lui confiant la direction des matchs de jeunes pour la préparer à aller verticalement sur sa lancée. A force de forger, elle devint une tête de série incontestable. La récompense était au bout.

Vint ensuite la consécration en décrochant haut la main son badge FIFA. Elle en est à sa quatrième année sur la sphère internationale.

Chemin faisant sur le concert international, Mme Athmane est sur une voie royale. Jugez-en : un match qualificatif aux JO, un match qualificatif Coupe du monde femmes, direction de la finale des Jeux africains tenus au Maroc, une participation très honorable à la dernière Coupe du monde universitaire en Chine (novembre 2019) avec 3 directions (match d’ouverture, un quart de finale et la demi-finale) comme arbitre-directrice en étant la seule choisie du continent africain.

.