Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Présidents Usa (1789-2016), II/III

Date de création: 05-11-2020 18:15
Dernière mise à jour: 05-11-2020 18:15
Lu: 4 fois


RELATIONS INTERNATIONALES-USA- PRESIDENTS USA (1789-2016) (II/III)

Voici la liste des 45 premiers présidents des États-Unis d'Amérique, avec la date de leur première entrée en fonction et leur âge à ce moment-là (en moyenne un peu moins de 55 ans). On notera leur jeunesse relative : onze présidents sur 45 ont été élus à 60 ans ou plus mais treize à 50 ans ou moins ! Le président le plus âgé est le dernier : Donald Trump (70 ans).

Les présidents des États-Unis d'Amérique (suite, II/III)

16) 4 mars 1861 : Abraham Lincoln (51 ans)
Élu avec seulement 40% des voix grâce à la division du camp adverse (un record), il conduit avec détermination la guerre contre le Sud sécessionniste. Commandant en chef, il prend d'emblée des initiatives martiales sans requérir l'approbation du Congrès. Celui-ci entérinera ses décisions beaucoup plus tard.

Premier président à être réélu depuis Andrew Jackson, il est aussi le premier à mourir assassiné et ne peut mener à bien la réconciliation nationale après la victoire.

17) 15 avril 1865 : Andrew Johnson (56 ans)
Vice-président aux côtés de Lincoln, il tente de s'opposer au 
14e amendement sur les droits civiques, qui accorde la citoyenneté aux Noirs. Cela lui vaut de faire pour la première fois l'objet d'une procédure de destitution (impeachment). La Chambre des représentants le met en accusation le 24 février 1868. Il est acquitté à une voix près mais sort laminé de la procédure.

Pendant les quatre décennies suivantes, jusqu'à l'élection de McKinley, on ne verra à nouveau à la Maison Blanche que des personnalités sans importance, le pouvoir réel revenant au Congrès.

18) 4 mars 1869 : Ulysses Simpson Grant (46 ans)
Commandant en chef des forces nordistes pendant la 
guerre de Sécession, alcoolique et sans expérience politique, il est néanmoins élu et réélu sans difficulté sous l'étiquette républicaine. Il se montre incapable de sévir contre les brigands et les affairistes qui mettent le Sud à feu et à sang.

19) 5 mars 1877: Rutherford Birchard Hayes (54 ans)
Général de la guerre de Sécession et gouverneur de l'Ohio (républicain), il a aux élections de novembre 1876 4 millions de voix contre 4,3 millions pour son rival démocrate, le gouverneur de New York Samuel J. Tilden.

À sa surprise, il l'emporte néanmoins après plusieurs mois de tergiversations avec 185 grands électeurs contre 184 pour Tilden ! L'embrouille électorale est venue de trois États, la Louisiane, la Caroline du Sud et la Floride (une affaire similaire à l'élection qui a opposé George W. Bush à Al Gore en 2000). Hayes, qui s'est engagé à n'accomplir qu'un mandat, mène une politique résolument conciliatrice avec le Sud, en intégrant un Confédéré dans son gouvernement et en retirant les troupes d'occupation (au détriment des noirs, abandonnés à la vindicte de leurs compatriotes blancs).

20) 4 mars 1881 : James Abraham Garfield (49 ans)
Blessé en gare de Washington le 2 juillet 1881, par un officier déséquilibré qui lui reprochait de ne pas lui avoir fourni un emploi, il meurt quelques semaines plus tard.

Suite à ce drame, le Congrès vote en 1883 la loi Pendleton qui restreint le droit de nomination par le Président aux principales fonctions de l'exécutif. Les autres fonctions sont pourvues sur examen et selon le principe de compétence. C'est oratiquement la fin du « système des dépouilles ».
(† 19 septembre 1881)

21) 20 septembre 1881 : Chester Alan Arthur (50 ans)
Sous la présidence de ce républicain, le Congrès interdit l'immigration des Chinois, des indigents, des fous et des criminels.

22) 4 mars 1885 : Grover Stephen Cleveland (47 ans)
Premier candidat démocrate élu depuis James Buchanan et la guerre de Sécession... et avant Thomas W. Wilson en 1912. Fait unique, il est réélu en 1892 après un intermède de quatre ans.

23) 4 mars 1889 : Benjamin Harrison (55 ans)
Fils du neuvième président, ce républicain bat le démocrate Cleveland avec moins de voix au total mais davantage de grands électeurs (comme George W. Bush en 2000). Il s'affirme comme défenseur des vétérans de la Guerre de Sécession et des Indiens. Il propose également au Sénat d'annexer Hawaï, un point sur lequel son successeur revint.

24) 4 mars 1893 : Grover Stephen Cleveland (55 ans)
Ayant reconquis la présidence après un intermède de quatre ans, ce président démocrate issu de l'Est industriel mène la lutte contre la corruption, fait face à la panique monétaire de 1893 et abaisse les droits de douane, en rupture avec la tentation protectionniste des républicains (vote du 
« McKinley Tariff » le 1er octobre 1890). Avec lui, l'économie accède au premier rang des préoccupations gouvernementales.

25) 4 mars 1897 : William McKinley (53 ans)
Le républicain McKinley entraîne les États-Unis dans une 
guerre inique contre l'Espagne, ce qui a pour effet l'occupation des Philippines, de Porto-Rico... et la transformation des États-Unis en pays colonialiste.
Comme d'autres personnalités de l'époque (Sadi Carnot, 
Sissi...), McKinley est assassiné par un anarchiste.
(† 14 septembre 1901)

26) 14 septembre 1901 : Theodore Roosevelt (42 ans)
Héros de la guerre contre l'Espagne, vice-président du précédent, Theodore Roosevelt reste le plus jeune président des États-Unis. Il met au pas les trusts et poursuit une politique étrangère impérialiste. Il provoque la sécession du 
Panama en vue de percer un canal dans l'isthme centre-américain et se rend en 1906 dans ce pays pour se rendre compte des travaux (c'est la première fois qu'un président américain voyage à l'étranger dans le cadre de ses fonctions).

Sa médiation dans la guerre russo-japonaise vaut le prix Nobel de la Paix (1906) à ce président adepte de la « diplomatie du gros bâton ». Il avait coutume de dire : « Speak softly and carry a big stick» (« Parlez avec douceur mais portez un gros bâton »).

Le Mont Rushmore

 

Sculptées par Gutzon Borglum entre 1927 et 1941 dans une montagne en granit des Black Hills, près de Rapid City (Dakota du Sud), ces célèbres effigies de 18 mètres de haut représentent George Washington (1732-1799), Thomas Jefferson (1743-1826), Theodore Roosevelt (1858-1919) et Abraham Lincoln (1809-1865).

27) 4 mars 1909 : William Howard Taft (51 ans)
Ce juriste fut administrateur de Philippines avant de devenir président. Il maintient la politique des tarifs douaniers élevés et fait voter des lois anti-monopole.

28) 4 mars 1913 : Thomas Woodrow Wilson (56 ans)
Professeur de sciences politiques originaire de Virginie, ce président démocrate entraîne son pays dans la Grande Guerre aux côtés des Français et des Anglais. Cette rupture radicale avec l'isolationnisme traditionnel des États-Unis prépare le pays à son futur rôle de 
« gendarme du monde ». Idéaliste impénitent, Wilson propose aux pays en guerre un plan de paix en Quatorze points. Mais il échoue à faire ratifier par le Congrès de Washington le traité de Versailles, ce qui a pour effet de compromettre gravement l'application de celui-ci.

29) 4 mars 1921 : Warren Gamaliel Harding (55 ans)
Républicain, Harding est le premier président de la décennie 1920, marquée par une succession de présidents de même tendance, partisans du 
« laisser-faire » économique, qui mettent en place des gouvernements d'hommes d'affaires.
(† 2 août 1923)