Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Bilan secteur industriel public 2ème trimestre 2020

Date de création: 01-11-2020 16:58
Dernière mise à jour: 01-11-2020 16:58
Lu: 6 fois


INDUSTRIES –PRODUCTION - BILAN SECTEUR INDUSTRIEL PUBLIC 2ème TRIMESTRE 2020

Le bilan établi par l’Office national des statistiques (ONS) sur la production industrielle, du secteur public national, fait état d’une baisse de 14,1% au deuxième trimestre 2020 par rapport à la même période de l’année précédente, et situant la variation moyenne au premier semestre 2020 à -10,4%. Dans le même sens, l’ONS fait observer que cette tendance est perceptible au niveau de toutes les activités et avec des chutes importantes pour certaines. Ainsi, le secteur de l’Énergie observe une baisse de 6,8% au deuxième trimestre 2020 par rapport à la même période de l’année précédente.
Les hydrocarbures affichent une réduction de 8,5% et de -5,8% par rapport au premier semestre 2020. Les mines et carrières poursuivent leur tendance baissière de - 3,6% mais de moindre ampleur que celle observée au trimestre précédent (-6,7%). Les industries agro-alimentaires affichent quant à elles une relative stagnation soit
-0,3% par rapport à la même période de l’année précédente qui s’est caractérisée par une variation de
-1,2%. Alors que des diminutions plus ou moins importantes caractérisent le reste des activités, souligne le récent rapport de l’ONS.
Les principales caractéristiques de la croissance au cours du deuxième trimestre 2020 publiées concernent le secteur de l’énergie avec une variation négative de -6,8% par rapport à la même période de l’année précédente.
Les hydrocarbures qui affichent une baisse de 8,5%. La production du pétrole brut et gaz naturel qui marquent un taux de -10,0%.
La liquéfaction du gaz naturel voit sa production régresser de 6,4% par rapport à la même période de l’année précédente qui s’est caractérisée par une hausse de 10,4%. Le raffinage du pétrole brut inscrit une baisse de 4,3%.
Les mines et carrières affichent un taux de -3,6%, jugé de moindre ampleur comparativement à celui du trimestre précédent (-6,7%). La décroissance est observée aussi au niveau de l’extraction de la pierre argile et sable (-3,8%), de l’extraction du minerai de fer (-3,3%), et de l’extraction du minerai de phosphate (7,5%).
En revanche, un relèvement appréciable caractérise l’extraction du minerai et des matières minérales, soit +10,2%. Un redressement qui concerne l’extraction du sel qui passe à +0,9%.
Dans le même registre, la fabrication des biens intermédiaires métalliques, mécaniques et électriques accuse une variation de -57,4% et la fabrication des biens d’équipement mécanique, un taux de -61,2%, au deuxième trimestre 2020. Les matériaux de construction accusent une variation de -24,7% par rapport à la même période de l’année précédente.
La fabrication des matériaux de construction et produits rouges observe une chute de 41,2% par rapport à la même période de l’année précédente qui s’est caractérisée par une hausse de 20,1%.
Cette tendance baissière touche aussi la fabrication des produits chimiques qui affiche une décroissance de 10,4%. Après des hausses consécutives observées dès le troisième trimestre 2019, les industries agro-alimentaires assistent à une relative stagnation de leur production en affichant une variation de -0,3% au deuxième trimestre 2020 qui est expliquée, selon l’ONS, par la baisse de la production de l’industrie du lait 6,6% par rapport à la même période de l’année précédente.
D’autres variations baissières sont observées dans la fabrication des produits alimentaires pour animaux (-6,6%), les industries textiles (-26,6%), les industries des cuirs et chaussures (-54,7%), ajoutant à cela le net recul de -37,0% observé par l’ONS pour les industries des bois et papier au deuxième trimestre 2020.
Enfin, le même rapport, qui concerne le deuxième trimestre 2020, cite aussi l’ensemble des activités relevant du secteur de la menuiserie générale et l’industrie de l’ameublement de (51,1% et -45,2%).
Enfin, selon le bilan de l’ONS, l’évolution globale des prix à la production industrielle hors-hydrocarbures, du secteur public national, enregistre une hausse de 1,6% au deuxième trimestre 2020, soit un taux beaucoup plus important que celui observé au trimestre précédent (+0,5%). Par rapport à la même période de l’année écoulée, la hausse des prix se situe à +3,2%, rapporte le récent rapport de l’Office national des statistiques.