Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Initiatives "La ceinture et la route"

Date de création: 13-10-2020 17:43
Dernière mise à jour: 13-10-2020 17:43
Lu: 4 fois


RELATIONS INTERNATIONALES – CHINE – INITIATIVE « LA CEINTURE ET LA ROUTE »

 

Yang Jiechi, membre du bureau politique et directeur du bureau de la Commission des affaires étrangères du comité central du parti communiste chinois (PCC), était en visite officielle en Algérie les 10 et 11 octobre 2020. Il a été reçu par le président de la République Abdelmadjid Tebboune et par le ministre des Affaires étrangères Sabri Boukadoum.

« Ces rencontres ont permis aux parties algérienne et chinoise d’évaluer la coopération entre les deux pays qui sont liés par une amitié historique et des relations de coopération solides, promues en 2014 au rang de Partenariat stratégique global, et d’examiner les moyens de les développer dans le cadre de l’initiative chinoise « La Ceinture et la Route », notamment après l’adhésion de l’Algérie à celle-ci en septembre 2018″, est-il relevé dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères publié sur son site internet.

Lancée en 2013, l’initiative « La Ceinture et la Route » ou « Belt and Road  Initiative » (BRI) est considérée comme « une nouvelle route de la soie ». La Chine entend établir des liaisons maritimes et des voies ferroviaires avec les continents africains et européens. Il s’agit également de construire des ports, des routes et des voies ferrées dans la région méditerranéenne. Quarante quatre pays africains et vingt sept pays européens y compris la Russie ont adhéré à cette initiative.

Le président Abdelmadjid Tebboune a, selon l’agence chinoise Xinhua, salué « les relations traditionnelles d’amitié, de confiance et de soutien mutuel qui unissent la Chine et l’Algérie ». « L’Algérie attache une grande importance à la promotion de l’initiative « la Ceinture et la Route », et travaille de concert avec la Chine pour faire avancer leurs grands projets conjoints pour que les peuples des deux pays bénéficient davantage de la coopération bilatérale », a déclaré le chef de l’État.

Tebboune a également salué le rôle important de la Chine « dans les affaires internationales, ainsi que ses efforts de lutte contre la pandémie de COVID-19 ». « La Chine est prête à travailler de concert avec l’Algérie pour renforcer la convergence de l’initiative chinoise « la Ceinture et la Route » et du nouveau plan de relance économique de l’Algérie, tout en perpétuant leur amitié traditionnelle et en renforçant leur confiance politique mutuelle », a déclaré, pour sa part, Yang Jiechi, cité par Xinhua.

Yang Jiechi a évoqué lors de ses discussions avec les responsables algériens la coopération économique dans plusieurs secteurs comme les travaux publics, les infrastructures de base, les transports, la recherche scientifique et les nouvelles technologies de communication.

« Les deux parties ont saisi cette occasion pour examiner les questions régionales et internationales d’intérêt commun, en sus de la poursuite de la coordination et la solidarité entre les deux pays dans le cadre de la lutte contre la pandémie Covid-19 », a précisé le ministère des Affaires étrangères. Le secrétaire général de ce ministère, Chakib Rachid Kaïd, a, selon la même source, eu une séance de travail avec le président de l’Agence chinoise de coopération internationale pour le développement (CIDCA) Wang Xiaotao.

Cette rencontre a été suivie par la signature d’un accord de coopération économique et technique avec cette agence portant sur un don de 100 millions de yuan (près de 13 millions d’euros) « destiné au financement de projets de coopération bilatérale ».