Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Attractivité investissements Afrique- Classement Deloitte /Africa Ceos Forum 2020

Date de création: 27-09-2020 19:15
Dernière mise à jour: 27-09-2020 19:15
Lu: 9 fois


ECONOMIE- ETUDES ET ANALYSES- ATTRACTIVITE INVESTISSEMENTS AFRIQUE- CLASSEMENT DELOITTE/AFRICA CEOs FORUM 2020

Selon l’Africa CEOs Survey édition 2020, la Côte d’Ivoire reste le pays africain le plus attractif pour les investissements  selon le secteur privé. Le pays devance le Kenya, le Ghana, le Sénégal, le Rwanda. 4 pays ouest-africains figurent dans le Top 10, dont 2 de l’UEMOA.

Le cabinet Deloitte et l’Africa CEO Forum viennent de publier la deuxième édition d’Africa CEOs Survey. Dans le cadre du nouveau rapport, un nouvel index d’attractivité des investissements en Afrique classant les pays africains les plus attractifs pour l’investissement selon le secteur privé a été réalisé.

A l’issue de l’étude, il en ressort que la Côte d’Ivoire est selon la majorité des acteurs du secteur privé interrogés, le pays africain le plus attractif pour les investissements. Comme en 2019, le pays occupe la tête du podium et devance le Kenya (2e), le Ghana (3e), le Sénégal (4e) et le Rwanda (5e). L’autre moitié du Top 10 est occupée par l’Ethiopie (6e), le Nigeria (7e), le Maroc (8e), la RDC (9e) et l’Afrique du Sud (10e).

Malgré la covid-19, la Côte d’Ivoire, le Nigeria et le Maroc ont maintenu leur position par rapport à l’année dernière. Des pays comme le Rwanda et l’Ethiopie ont chuté dans le nouveau classement. Quant à l’Afrique du Sud, sa régression peut être associée à la situation de plus en plus catastrophique de son économie qu’exacerbent la corruption et la nouvelle crise sanitaire, le pays étant le plus touché par le coronavirus en Afrique.

Cette année, les derniers de la classe en matière d’attractivité des investissements en Afrique, selon le rapport sont les Comores, le Lesotho, l’Erythrée et le Burundi. Malgré de récentes élections qui ont permis au général Evariste Ndayishimiye de prendre le pouvoir, le Burundi semble toujours avoir du mal à convaincre les investisseurs sur sa capacité à créer un environnement propice à l’investissement privé.

Pour rappel, l’Index d’attractivité des investissements en Afrique repose sur les réponses fournies par les chefs d’entreprise africains à la question : « Quels pays africains vous semblent les plus attractifs pour investir à l’heure actuelle ? » Il vise à donner un aperçu de la volonté d'investissement des dirigeants du secteur privé.

D’après le cabinet Deloitte, « il n'est pas destiné à analyser les conditions d'investissement ou la facilité de faire des affaires dans les pays en question ».

Notons que seul Sao Tomé-et-Principe n’a pas été pris en compte dans le classement.  

Classement des pays africains selon l’index d’attractivité des investissements de l’Africa CEOs Survey (extraits)

Rang

   Pays

1er

Côte d’Ivoire

2e

Kenya

3e

Ghana

4e

Sénégal

4e

Rwanda

6e

Ethiopie

7e

Nigeria

8e

Maroc

9e

RDC

10e

Afrique du Sud

13e

Tunisie

16e

Egypte

21e

Mauritanie

30e

Algérie

50e

Burundi