Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Côte d'Ivoire - Correspondants de presse étrangers

Date de création: 13-08-2020 18:34
Dernière mise à jour: 13-08-2020 18:34
Lu: 22 fois


COMMUNICATION- ETRANGER- CÔTE DIVOIRE- CORRESPONDANTS DE PRESSE ETRANGERS

© Abidjan, 12 août 2020 (AIP)- Au total 137 Correspondants de la presse répartis dans plusieurs médias dont 14 chaînes de télévision, 12 agences de presse, 5 radios, 7 organes de presse en ligne et 33 indépendants (professionnels de la communication) ont été accrédités en Côte d’Ivoire pour l’année 2020, selon une note d’information transmise à l’AIP.

L’annonce a été faite mardi 11 août 2020 par la présidente de l’Association de la Presse Etrangère en Côte d’Ivoire (APE-CI), M’ma Camara, au cours d’une  cérémonie de remise des cartes d’accréditation aux journalistes et correspondants de la presse étrangère en Côte d’Ivoire, à la salle de conférence du Ministère de la Communication et des Médias.

« Les correspondants accrédités étaient une vingtaine entre 2003 et 2006 et après une quarantaine entre 2010 et 2014 pour atteindre la cinquantaine en 2015 et après 94 en 2017, et 107 en 2019. C’est pour nous un indicateur encourageant. Ce qui veut dire que la destination Côte d’Ivoire intéresse l’international (…). Avec ce chiffre, la Côte d’Ivoire est en train de se positionner comme deuxième pays en Afrique de l’ouest ayant un nombre élevé de correspondants accrédités de la presse internationale devant le Sénégal», a-t-elle fait savoir.

Poursuivant,  M’ma Camara a souhaité pour l’année 2021 que les cartes soient distribuées au plus tard dans le premier trimestre. En outre, elle a plaidé pour l’établissement et le renouvellement des accréditations en début d’année tout en souhaitant que le ministère de la Communication et des Médias organise des sessions de rattrapage pour les correspondants qui viendront au cours de l’année.

Elle a par ailleurs, déploré de faux journalistes et de faux correspondants parmi la corporation qui, souvent utilisent ces cartes à des fins inappropriées et qui fait honte au noble métier de journalisme. « La presse étrangère est prête à vous accompagner pour mettre fin à ces comportements incongrus. », a-t-elle rassuré le ministre de la Communication et des médias.

Quant au directeur des Partenariats et du Développement des Médias, Guillaume Béda, il a  tenu à remercier le ministre de la Communication pour ses efforts et son assistance dans l’établissement des cartes d’accréditions des Correspondants de la presse étrangère.

Le directeur de cabinet du ministre de la Communication et des Médias, Martial Adou, pour sa part, a félicité les correspondants de presse et précisé que la presse étrangère constitue l’une des priorités de l’action de son département ministériel d’autant plus qu’elles relaient l’information vraie sur la Côte d’Ivoire. « Cela se constate avec la hausse du nombre qui était de 107 en 2019 et qui est passé à 137 en 2020 », a-t-il souligné.