Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Sidérurgie - Acier - Production

Date de création: 24-05-2008 14:30
Dernière mise à jour: 07-08-2011 16:42
Lu: 688 fois


INDUSTRIE - INDUSTRIE LOURDE - ACIER - PRODUCTION

L'industrie algérienne du fer et de l'acier qui était leader dans ce domaine dans les années 1980, se fait supplanter aujourd'hui par la Libye, l'Egypte et l'Arabie Saoudite.
Alors que les pays du Maghreb occupaient la première position des pays arabes producteurs d'acier avec 38,2% de la production arabe, ils sont, en 2006, à la 3ème place avec 18% .
Pour l'Algérie, après une baisse impressionnante de la production d'acier (passant de 1,38 million de tonnes en 1985 à 0,697 million de tonnes en 1995), l'industrie commence à se ressaisir avec une production de 0,983 million de tonnes en 2005.
En matière de métal brut, la production baisse inexorablement (1,051 million de tonnes en 2003, 1,014 million en 2004, 1,007 million de tonnes en 2005) avec un taux de croissance de -1% contre +22% pour la Libye et +18% pour l'Egypte. La production de fer brut marque, elle, une bonne progression avec 1,66 million de tonnes en 2005 contre 1,42 million de tonnes en 2004.
La consommation individuelle de l'Algérie est estimée à 92,8 kg , bien loin des 1163,5 kg des Emirats arabes unis.

-Note: - Voir une contribution de Redha Amrani, consultant en économie industrielle, sur La sidérurgie algérienne , publiée in Liberté du dimanche 19 octobre  et du lundi 20 octobre 2008.