Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Poèmes et nouvelles Mehdi Lallaoui - "Temps d'exil"

Date de création: 02-07-2020 11:06
Dernière mise à jour: 02-07-2020 11:06
Lu: 60 fois


POPULATION- BIBLIOTHEQUE D’ALMANACH- POEMES ET NOUVELLES MEHDI LALLAOUI- « TEMPS D’EXIL »

Temps d’exil . Poèmes et nouvelles de Mehdi Lallaoui. Casbah Editions, Alger 2015, 350 dinars , 79 pages

Vingt sept poèmes,  onze nouvelles . Mélangées,  toutes racontent l’exil, la migration, la solitude, la séparation. Tous suintent la nostalgie et la tristesse….et d’eux transparaît la difficulté de se séparer  de la terre natale  et de la recherche d’un Ailleurs où la vie est, peut-être , meilleure : « Mais dans mes veines, quoi qu’il advienne coule la Seine » .

Vingt poèmes, onze nouvelles : un recueil qui raconte des rencontres et qui, en même temps , restitue , en vers et en prose, des situations et des états . Les déplacements de populations , les exodes , les fuites (quelquefois ) salutaires, les  drames, les espoirs exaucés ou déçus…C’est ça l’exil qui secoue de plus en plus le monde contemporain. Avec tout ce que cela comporte comme risques. « S’exiler, c’est risquer sa vie ». Ainsi , la Méditerranée est devenue un vaste cimetière sous-marin, et toutes les statistiques officielles restent incomplètes. Et pourtant, aucune société ne peut évoluer sans l’apport de « métèques lumineux », « voyageurs de jadis ou déplacés et réfugiés d’aujourd’hui et de demain ».Face aux hérauts de l’obscurantisme , ces « nouveaux crétins des temps qui courent » , « les tenants de l’exclusion et de la xénophobie » , il y a énormément d’espoir et cela est bien raconté dans les nouvelles . La plus émouvante est celle d’Emile..qui a consacré toute sa vie à Marseille et aux pleurs versés par les vieux       Algériens de la ville le jour de sa mort. Il y a , aussi, celle de Soussou, le juif « authentiquement arabe » , originaire d’Egypte,  éditeur de son état , qui a aidé à concevoir et à imprimer , en urgence, les programmes scolaires de la nouvelle école algérienne juste après l’Indépendance…. Après des décennies d’exil, « il rentra dans son pays pour un adieu à sa patrie chérie, à son existence aussi ». Et, l’histoire (vraie) de Zohra fuyant l’Algérie et le terrorisme (qui menaçait de mort son époux, un syndicaliste )  avec ses trois enfants…..

L’Auteur : Cinéaste documentariste, français d’origine algérienne (né en France  à Argenteuil) , membre d’une association qui œuvre pour la reconnaissance des oubliés de l’Histoire. Son travail de création aborde souvent les thèmes de l’exil et des migrations. Ainsi que la condition humaine dans le monde. Auteur de plusieurs recueils de poésie. A présidé , tout dernièrement , le jury du 6è Festival international du cinéma d’Alger.

Avis : Tous ceux qui aiment la divagation poétique……..et le monde. Le mélange poèmes- nouvelles en un seul ouvrage, démarche certes originale,  ne nous paraît pas heureux ; le réalisme des secondes brisant les rythme des secondes

Citation :  «  Cent raisons motivent l’exil qui sont , pour la plupart, autant de déclinaisons, voire de combinaisons, des trois fléaux majeurs que sont la guerre, la pauvreté, les persécutions, et que rien ne semble devoir atténuer » ( p 8)