Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Essai Emile Dermenghem- "Essai sur la mystique musulmane...."

Date de création: 02-07-2020 10:41
Dernière mise à jour: 02-07-2020 10:41
Lu: 56 fois


CULTURE- BIBLIOHEQUE D’ALMANACH- ESSAI EMILE DERMENGHEM- « ESSAI SUR LA MYSTIQUE MUSULMANE…… »

Essai sur la mystique musulmane, suivi de l’éloge du vin, la Khamriyyah du Sultan des  Amoureux (Sultân al-‘Âshiqîn), ‘Umar ibn al-Farid . Essai de Emile Dermenghem, présenté par Abderrahmane Rebahi. Editions Librairie de Philosophie et de Soufisme, Alger 2015, 222 pages, 1 200 dinars

En réalité, c’est un ouvrage double : d’abord une étude sur le soufisme et ensuite un classique de la poésie arabe.Ne pas fier au titre accrocheur……le breuvage annoncé est spirituel « dont l’ivresse mystique euphorisante est enracinée dans les lumières de l’éternité, bien avant la création de la vigne », précise l’auteur de la présentation. Il ne s’agit point de vin mais d’Amour divin.

La « khamriyyah » (Eloge du vin)   est un poème mystique  (peut-être le plus grand chef-d’œuvre de la poésie mystique arabe du poète égyptien‘Umar ibn al-Farid : 577/1181-632/1235 ) présenté au complet en arabe et en français  puis, présenté vers par vers avec des commentaires de ‘Abdalghanî an-Nâbolosi . Et ,quand ils ont un intérêt particulier , avec certains passages du commentaire de  Boûrînî 

Dans son essai « admirable » , Burckhardt dresse un très fidèle tabbleau des origines du soufisme, de ses principes fondamentaux et de ses techniques et où se trouvent rapportées diverses paroles édifiantes que l’on met dans la bouche des grands soufis . Bien sûr, l’auteur , profondément marqué par la foi et sa culture chrétiennes  ne manque pas de chercher à justifier le credo catholique au travers d’une intervention, « abusive et tendancieuse »,   des textes musulmans.

L’Auteur : Archiviste paléographe diplômé de l’Ecole des Chartes, ancien journaliste, conservateur en chef des archives du Gouvernement général en Algérie (jusqu’à sa retraite en janvier 1962), disciple et ami de Louis Massignon. Il a publié un grand nombre d’ouvrages sur l’Islam, la vie du Prophète, le soufisme, l’hagiographie musulmane, la littérature arabe et plusieurs thèmes qui y sont liés.Il a quitté l’Algérie où il y a vécu 20 ans, en mai 1962, la mort dans l’âme. Décédé en France à l’âge de 79 ans

Avis : Livre de chevet…pour découvrir l’autre monde « que nous ne voyons pas  » et pour vous apercevoir que le monde n’est qu’un « assemblage d’apparences dont le moindre phénomène cache une réalité »

Citations : « L’esprit doit être naturellement préféré à la lettre, et le rite n’est rien sans l’intériorisation du culte » ( p 44) , « La purification du cœur mène à la contemplation des réalités divines » (p 39)