Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Covid 19- Mesures complémentaires Me 16/6/2020

Date de création: 17-06-2020 17:56
Dernière mise à jour: 17-06-2020 17:56
Lu: 70 fois


SANTE- GOUVERNANCE - COVID 19- MESURES COMPLEMENTAIRES Me 16/6/2020

Un certain nombre de mesures complémentaires a été engagé par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, au titre de la deuxième phase de la feuille de route de sortie progressive et flexible du confinement et de reprise de certaines activités commerciales, économiques et sociales, mesures contenues dans une instruction adressée aux membres du gouvernement et aux autorités concernées.

"Après consultation de Monsieur le Président de la République, j'ai décidé d'engager un certain nombre de mesures complémentaires, au titre de la deuxième phase de la feuille de route de sortie progressive et flexible du confinement, et ce, à travers le communiqué de presse du samedi 13 juin 2020", a indiqué M. Djerad dans l'instruction n 02 du 13 juin 2020.  

"Ces mesures ont été retenues en se basant sur les évolutions et propositions de levée du confinement du comité scientifique et de l'autorité sanitaire ainsi que les évaluations émanant des commissions de wilaya chargées de coordonner l'action sectorielle de prévention et de lutte contre la pandémie du Covid-19 et en tenant compte également des dispositions prévues par la réglementation en vigueur, notamment le décret exécutif n  20-69 du 21 mars 2020 relatif aux mesures de prévention et de lutte contre la propagation du Coronavirus (Covid-19) et l'ensemble des textes subséquents", précise l'instruction. 

"Elles seront mises en vigueur à compter du 14 juin 2020, pour une période de 15 jours, durant laquelle la situation épidémiologique à l'échelle nationale et de chaque wilaya sera suivie et évaluée, parallèlement à l'observation du respect des règles sanitaires et à l'intensification des efforts de prévention et de lutte contre la propagation de l'épidémie", note la même source.

Ainsi, concernant la mesure du confinement partiel à domicile, il a été décidé la levée totale du confinement à domicile pour les dix-neuf (19) wilayas suivantes: Tamanrasset, Tindouf, Illizi, Saida, Ghardaïa, Naâma, El Bayadh, Tiaret, Guelma, Skikda, Jijel, Mostaganem, Tébessa, Tlemcen, Ain Temouchent, El Tarf, Tizi-Ouzou, Ain Defla, et Mila.

Il a été également décidé l'adaptation des horaires de confinement à domicile de 20h00 au lendemain 05h00 du matin pour vingt neuf (29) wilayas. 

Il s'agit des wilayas de Boumerdes, Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Mascara, Oum El Bouaghi, Batna, Bouira, Relizane, Biskra, Khenchela, M'sila, Chlef, Sidi Bel Abbes, Médéa, Blida, Bordj Bou Arreridj, Tipaza, Ouargla, Bechar, Alger, Constantine, Oran, Sétif, Annaba, Bejaia, Adrar, Laghouat, et El Oued.

Pour ce qui est du congé exceptionnel rémunéré dans le secteur économique, il a été décidé "la levée de la mesure de mise en congé exceptionnel rémunéré des 50% des effectifs du secteur économique public et privé, pour les entreprises qui peuvent assurer le transport de leur personnel et satisfaire les conditions de protection sanitaire propres à leur activité, tout en maintenant cette mesure au profit des femmes enceintes et celles ayant des enfants à charge âgés de moins de 14 ans".

Quant au congé exceptionnel rémunéré dans les institutions et administrations publiques, il a été décidé "la levée de la mesure de mise en congé exceptionnel rémunéré des 50 % des effectifs des institutions et administrations publiques, tout en maintenant cette mesure au profit des femmes enceintes et celles ayant des enfants à charge âgés de moins de 14 ans".

Les administrations doivent également veiller à "l'apurement des reliquats de congé de leurs effectifs et à l'ouverture de la période des départs en congé au titre de l'année en cours".

Il a été décidé, en outre, la reprise, à travers l’ensemble des wilayas du pays, des activités de transport urbain et interurbain de voyageurs par bus et par Tramway, sous réserve du respect des règles de prévention suivantes:

- interdire strictement l'accès des voyageurs sans le port du masque de protection,

- la désinfection régulière des sièges,

- prévoir l'ouverture des fenêtres et autres dispositifs d'aération naturelle,

- limiter le nombre de voyageurs à 50% des capacités du moyen de transport,

- prévoir un produit désinfectant à bord,

- soumettre quotidiennement le moyen de transport à une opération de nettoyage et de désinfection,

- organiser les impératifs de la distanciation physique au niveau des gares et stations,

- prévoir l’accès et la descente au moyen de transport par des portes différentes. Pour ceux n'ayant qu'une seule porte, gérer le flux de manière à éviter le croisement des clients.

Les mesures portent, aussi, sur la reprise, à travers l'ensemble des wilayas du pays du transport urbain par taxis individuel, sous réserve du respect des règles de prévention suivantes:

- l'obligation du port de masque de protection pour le chauffeur et pour le client,

- prévoir l'ouverture des fenêtres durant le trajet,

- prévoir un produit désinfectant à bord,

- limitation du nombre de clients à deux au maximum,

- les clients doivent se placer sur la banquette arrière du taxi,

- soumettre le taxi à une opération régulière de nettoyage et de désinfection,

- le nettoyage systématique des accoudoirs, des poignées de porte et des reposes tête avec un produit  désinfectant.

Il a été décidé, d'autre part, la reprise, à travers l'ensemble des wilayas du pays, des activités de commerce et de service suivantes:

- les salons de coiffure femme,

- la vente d'effets vestimentaires et de chaussures,

- les auto-écoles,

- la location de véhicules.

La particularité de l'activité des salons de coiffures nécessite 

"d'organiser cette activité par voie de rendez-vous, de respecter strictement l'obligation du port du masque y compris par le client, la limitation de l'accès au local à deux clients au maximum ainsi que le nettoyage et la désinfection fréquents du local et des instruments et effets utilisés". 

Concernant les espaces de vente de chaussures et d'effets vestimentaires, l'instruction du Premier ministre stipule que "toutes les mesures sanitaires doivent être observées, notamment: la mise à disposition des gels hydro alcoolique, l'interdiction de l'essayage pour les effets vestimentaires et l'utilisation de sacs en plastiques à usage unique pour l'essayage de chaussures".

Par ailleurs, il a été décidé la reprise, à travers les dix neuf (19) wilayas concernées par la levée totale du confinement à domicile, des activités suivantes:

- les débits de boisson en terrasse et/ou à emporter,

- les restaurants et pizzeria en terrasse et/ou à emporter.

La reprise des activités commerciales et de service demeure soumise au dispositif préventif d'accompagnement, devant être mis en place par les différents opérateurs et commerçants concernés, comprenant notamment:

- l'obligation du port du masque,

- l'affichage des mesures barrières et de prévention sur les lieux,

- l'organisation des accès et des files d'attente à l'extérieur et à l'intérieur des locaux de façon à respecter l'espacement et la distanciation physique, tout en limitant le nombre de personnes présentes en un même lieu,

- la mise en place à l'intérieur des locaux, d'un sens unique de circulation, de marquage lisible au sol et de barrières, pour éviter les croisements des clients,

- l'installation de paillasses de désinfection aux entrées,

- la mise à la disposition des usagers et des clients de solution hydro-alcoolique,

- le nettoyage et la désinfection quotidienne des locaux,

- la désinfection des pièces de monnaie et des billets de banques,

- prévoir des bacs dédiés à recueillir les masques, gants, mouchoirs ou autres effets usagés.

"Il importe de rappeler que tous les clients doivent se doter d'un masque de protection et que les responsables et gérants des établissements seront tenus responsables du non respect de cette obligation. La reprise de ces activités demeure tributaire de la capacité des commerçants, des opérateurs et des usagers et de leur détermination à respecter et faire respecter toutes les consignes sanitaires", souligne l'instruction du Premier ministre.

Les membres du gouvernement ainsi que les walis sont instruits à l'effet de "s'impliquer fortement dans la mise en œuvre de ces mesures auxquelles ils doivent réunir toutes les conditions pour garantir la réussite de cette feuille de route de sortie progressive du confinement".

Outre les mesures de prévention sus-indiquées, "les walis sont chargés après concertation avec les secteurs concernés, d'établir des régimes spécifiques afin d'encadrer la reprise de certaines activités de commerce et de service jugées à haut risque sanitaire et de veiller au strict respect de ces règles".

"A ce titre, je tiens à vous rappeler que le pays traverse une étape cruciale de la gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus (Covid-19) et entame le passage à cette seconde phase de sortie du confinement avec des mesures progressives, qui nécessitent la mobilisation de l'ensemble des efforts afin d'atteindre l'objectif général de la stratégie mise en place, à savoir freiner la progression du Covid-19 et éviter ainsi le dépassement de la capacité de notre système de santé", relève encore l'instruction.

"Il s'agit des nouveaux défis à relever, afin d'éviter un rebond qui mettrait de nouveau en péril la santé des citoyens qui demeure la première préoccupation des pouvoirs publics, car la situation sanitaire dans certaines wilayas commande prudence, vigilance et suivi quotidien des indicateurs d'évaluation de la situation sanitaire et reste largement dépendante du degré de respect des consignes sanitaires qui accompagnent l'application des mesures de dé-confinement", a-t-il précisé.

"C'est pourquoi et en accompagnement à toutes les mesures de prévention mises en œuvre, notre système de veille et de surveillance sanitaire a été renforcé par la mise en place de la cellule opérationnelle chargée d'investigation et de suivi des enquêtes épidémiologiques pour laquelle j'ai demandé le renforcement en moyens humains et logistiques nécessaires", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a réitéré, enfin, ses "appels à l'esprit de responsabilité individuelle et collective de tous pour le maintien d'une vigilance accrue et la mobilisation nationale pour garantir la réussite de ce plan de sortie du confinement et dépasser cette crise sanitaire et ses conséquences économiques et sociales", affirmant attacher "la plus haute importance à l'application rigoureuse de la présente instruction".