Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Leila Aslaoui

Date de création: 08-06-2020 16:52
Dernière mise à jour: 08-06-2020 16:52
Lu: 9 fois


VIE POLITIQUE- PERSONNALITES- LEILA ASLAOUI

 

 -Dimanche 7 juin 2020, au titre du tiers présidentiel, Abdelmadjid Tebboune a nommé 14 sénateurs, Parmi les figures connues de ces nominations, l’ex magistrate et ancienne ministre de la jeunesse et des sports, dans les années 90 (1991-1992) ‚ puis ministre de la Solidarité nationale d’avril 1994 jusqu’à sa démission,  pour protester contre les pourparlers entre le pouvoir algérien et le Front islamique du salut officiellement dissout.

Elle s’est  battue ,par la suite  pour le respect des droits de la femme en Algérie. Elle a publié une série d’ouvrages dont entre autres Etre juge (essai) – ENAL‚ Alger‚ 1984 Dame Justice (essai) – ENAL‚ Alger‚ 1989 Dérives de justice (nouvelles) – Bouchène‚  Alger‚ 1990, Lettres à Neyla Meriem en 2010 et La Carte Bleue  en 2011.

 

Elle paiera cette sortie politique par l’assassinat le 17 octobre 1994 de son mari, le Docteur Mohamed-Réda Aslaoui (53 ans) à l’intérieur de son cabinet dentaire sis 2, rue Bab-Azzoun par 05 terroristes islamistes à l’arme blanche. Elle était considérée comme une farouche opposante à la politique de la réconciliation nationale prônée par le président A.Bouteflika.

Ce qui lui vaudra d’être remerciée au bout d’un mandat au Conseil de la Nation.

Depuis quelques années elle s’est consacrée à l’écriture et aux romans. Une de ses œuvres, «Sans voile, sans remords» sera adaptée par Ziani Cherif Ayad au Théâtre national algérien 

Leila Aslaoui est a^gée de pmlus de 70 ans.