Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Lalla Fathma N'Soumer

Date de création: 24-05-2008 14:30
Dernière mise à jour: 09-10-2008 18:03
Lu: 611 fois


- Après avoir dirigé une résistance acharnée en Kabylie contre la colonisation française, pourchassée par le corps expéditionnaire du maréchal Randon, Lalla Fathma N'Soumer s'est réfugiée, à partir de 1857, dans la région de Souk Larbaa où elle est accueillie avec les honneurs par la communauté du âarch Beni-Slimane.
Elle se déplaça, peu de temps après, accompagnée de quelques-uns de ses fidèles, vers Tourtatine, un hameau enclavé à l'intérieur du massif forestier d'El Aissaoua, à l'ouest de Tablat, dirigée par El Bey Mahiedine Et-Tahar, Cheikh de la zaouia El Aissaoua (à 120 km à l'est de Médéa). Elle y trouva gîte et protection auprès de cette confrérie religieuse jusqu'à sa mort en 1863, et a été enterrée au cimetière de Sidi Abdallah, situé non loin de son lieu de refuge.
Ses cendres ont été transférées, le 29 octobre 1994, au carré des martyrs d'El Alia, à Alger.

Note: La restauration de la Zaouia El Aissaoua a vu son achèvement en septembre 2008, après une année de travaux "délicats" engagé sur le site abandonné depuis des decennies. (coût: 10 millions de dinars). Il y a , désormais, un musée, une salle de lecture et une autre salle servant d'espace internet....les autres parties de la zaouia (mausolée du fondateur;, anciene salle funéraire, espaces annexes..) ont été aussi restaurées.