Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Sainte Salsa

Date de création: 24-05-2008 14:30
Dernière mise à jour: 24-05-2008 14:30
Lu: 652 fois


Salsa, native de Tipaza, avait à peine 14 ans quand elle a été tuée par une population déchaînée.
Selon des écrits antiques retrouvés par des archéologues lors de fouilles en 1891, la petite Salsa, convaincue par la religion du Christ qui s'installait sur cette côte d'Afrique dès le troisième siècle, se révolta contre les Tipasiens qui adoraient alors des statues.
Un jour, passant devant le temple dédié aux idoles, elle jeta à terre une statue et la brisa, puis lança la tête de la statue à la mer.
Revenant sur ses pas pour chercher d'autres fragments, elle rencontra des personnes en colère qui la vouèrent à une mort horrible en la lapidant, puis la jetèrent à la mer.
La légende dit que dès que les flots reçurent le corps de Salsa, la mer se déchaîna. Un bateau voyageur en provenance de Gaule, et en perdition à l'entrée du port repêcha le corps de la jeune fille. A ce geste, la mer, par miracle, s'apaisa et la tempête cessa.
Une chapelle fut érigée à la mémoire de Salsa, où l'on fit reposer son corps à jamais.
Entre les cinquième et sixième siècles, un sarcophage a été retrouvé avec un caisson funéraire au nom de Fabia Salsa ..sans doute l'aieule de la jeune martyre.
Une inscription demeure encore, sur laquelle on peut lire : " Au lieu où brille le saint autel repose la martyre Salsa, toujours plus douce que le nectar qui a mérité d'habiter toujours au ciel en pleine béatitude ".
Dans le prolongement de cette légende, on relate qu'un dragon était adoré en tant que Dieu dans cette région de Tipaza. La population avait érigé une statue en or et argent.
La statue se trouvait dans un temple bâti en haut de la falaise, sur le bord de mer. Tous les mois de mai de chaque année, les gens de Tipaza organisaient, en son honneur, une fête grandiose. C'est ce qui mit en colère la jeune Salsa.