Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Pandémie Covid19- Bilan provisoire 29/3/2020

Date de création: 31-03-2020 18:35
Dernière mise à jour: 31-03-2020 18:35
Lu: 67 fois


SANTE- ETRANGER-PANDEMIE COVID 19- BILAN PROVISOIRE 29/3/2020 Le bilan du nombre de morts et de personnes infectées par le coronavirus (Covid-19) est en train d’exploser à travers le monde, avec près de 740 000 cas testés positifs et plus de 35 000 décès, selon des chiffres de l’OMS et d’organismes de santé dans 183 pays touchés par la pandémie. C’est surtout aux États-Unis que la situation s’aggrave rapidement et où le nombre de victimes pourrait atteinde les 200 000 décès, alors qu’en Europe l’Espagne s’approche progressivement du triste record enregistré par l’Italie (presque 11 000 morts) avec plus de 7 300 morts et près de 90 000 contaminations, selon des chiffres officiels toujours provisoires. Un proche du président américain Donald Trump a affirmé en effet que les États-Unis sont confrontés à une dangereuse progression de la pandémie et pourraient enregistrer jusqu’à 200 000 morts à la fin du coronavirus. Dans un pays où le système de santé est bâti sur le privé, beaucoup d’Américains seront laissés sur le carreau, et le bilan risque d’être encore plus lourd que celui envisagé. Jusque-là, les États-Unis sont considérés comme le nouveau foyer du coronavirus avec plus de 2 500 décès et 143 000 contaminations, officiellement déclarés entre le 10 janvier et aujourd’hui, mais M. Trump ne veut pas prendre des mesures de confinement total pour le moment. Ce bilan n’inclut pas les victimes décédées dans les centres pour personnes âgées et dans leur domicile, comme cela est le cas en Europe, tandis qu’en Chine les autorités sont soupçonnées de cacher le nombre réel des décès, selon des journalistes lanceurs d’alerte. Officiellement, Pékin a fait état de 3 000 décès depuis fin novembre, dont la grande partie est enregistrée dans la province de Wuhan, premier foyer local et mondial du Covid-19. Mais, selon des journalistes, citant des sources des pompes funèbres et rapportant des témoignages de la population locale, il y aurait au moins 98 000 décès. Ce qui revient à dire que les autorités chinoises ont aussi menti sur le nombre de cas de contamination enregistrés, qui dépasserait donc de loin le chiffre officiel de 81 470 annoncés depuis fin novembre. Si en Italie le nombre de nouveaux cas dépistés positifs a timidement baissé ces trois derniers jours, cela ne peut éclipser le nombre de décès qui s’approche des 11 000 morts. Tout comme la France, de nombreux malades graves sont en train d’être transférés par train rapide et avion médicalisé vers l’Allemagne, où la situation est moins grave. Les mesures de confinement risquent ainsi d’être plus radicales et dureront plus tard que prévu dans beaucoup de pays. Pour rappel, plus de trois milliards de personnes sont en confinement à travers le monde.