Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Plan d'action gouvernement février 2020- Presse/Information

Date de création: 23-02-2020 18:22
Dernière mise à jour: 23-02-2020 18:22
Lu: 89 fois


COMMUNICATION- DOCUMENTS ET TEXTES REGLEMENTAIRES-PLAN D’ACTION GOUVERNEMENT FEVRIER 2020- PRESSE/INFORMATION

 

Il a annoncé, par ailleurs, l'ouverture d'un «vaste chantier pour mieux élargir le champ de la liberté d’expression, de la liberté de la presse et de la liberté de communiquer». «L’espace des libertés, c’est le champ du possible, c'est-à-dire un exercice libre et apaisé de ces libertés, loin des multiples atteintes à ces libertés qui sont générées par l’évolution exponentielle de l’Internet et l’expansion des réseaux sociaux», a-t-il estimé.

 

Il a souligné, dans ce contexte, la nécessité de «définir des règles claires et efficaces encadrant par la force du droit l’obligation éthique de fournir une information vérifiable, sourcée, fiable et crédible». «La transformation profonde du secteur de l’information et de la communication exige du gouvernement le lancement de réformes majeures, inclusives et concertées. Il s’agit de procéder à une révision substantielle des lois relatives à l’Information et à l’audiovisuel, avec notamment une mise en conformité avec le droit algérien des chaînes de télévision offshore et l’encouragement de la création de radios dans l’espace hertzien et sur le web», a-t-il expliqué.

Il sera également question de «fixer des cadres légaux pour la publicité, les sondages et la presse numérique» et «d’aider les acteurs de l’information et de la communication à s’organiser dans le cadre d’associations et de syndicats professionnels et à soumettre le libre exercice d’informer à l’exigence éthique qui sera défendue dans des cadres organisés».

 

Sur un autre plan, le gouvernement a affiché sa détermination à encourager la promotion des femmes aux responsabilités dans les institutions de l’Etat et administrations publiques et à mettre en place des mécanismes qui permettront d’assurer leur protection et leur autonomisation.

Il compte également œuvrer à l’atteinte de l'objectif de l’égalité hommes-femmes dans tous les domaines, en conformité avec les constantes nationales.

 

Un plan national de promotion de la jeunesse qui constitue une des grandes priorités du mandat présidentiel et de l’agenda du gouvernement, est prévu également, dans le plan d'action du gouvernement.

La promotion de la jeunesse «fera l’objet d’un Plan national quinquennal 2020-2024, à la faveur d’une approche transversale, partenariale et multisectorielle», est-il souligné dans le document.

L’implication de la jeunesse dans le processus de développement du pays, en sa qualité de force sociale potentielle, sera concrétisée par la mise en place d’une politique nationale novatrice, inclusive et intersectorielle, prenant en charge les préoccupations et attentes des jeunes, est-il expliqué.

 

Le plan du gouvernement prévoit, à ce titre, l’installation du Conseil supérieur de la Jeunesse qui «s’érigera en porte-voix de la jeunesse algérienne, en partenaire et interlocuteur privilégié des pouvoirs publics et en instrument efficace de son implication effective dans la vie politique et socioéconomique du pays».