Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Indemnisation

Date de création: 24-05-2008 14:30
Dernière mise à jour: 24-05-2008 14:30
Lu: 593 fois


Alors que des "pieds-noirs" d'Algérie réclamaient (devant le Comité des droits de l'homme de l'Onu à Genève) plus de 12 milliards d'euros à l'Algérie car s'estimant "spoliés" (Selon l'Afp, fin janvier 2006), l'Association franco-algérienne pour la protection des droits acquis réclame ( devant la Cour européenne des droits de l'homme, la Commission européenne et les deux présidents de la République concernés) "réparation au profit des victimes civiles qui ont subi des dommages corporels ou matériels depuis l'invasion de l'Algérie par la France en 1830".
Içi, la France "doit" aux Algériens une somme de 1 300 milliards de dollars en capital et intérêts.
Pour justifier le montant, le président de l'Association rappelle le grand nombre de civils tués, torturés, enlevés et déportés. Pendant la Guerre d'Algérie, mais aussi bien avant, à l'instar des déportés en Calédonie de
1850 à 1870. Plus grave encore, plus de 300 000 femmes ont été violées par des militaires français. Il y a, aussi, les victimes des essais nucléaires, d'armes chimiques et des mines antipersonnel.
16 millions d'Algériens ont été spoliés de 30 000 à 400 000 euros chacun. Il y a le patrimoine en or et en argent spolié par les Français. Des villages entiers ont été bombardés. Plusieurs dizaines de civils ont été jetés à la Seine, aux égoûts et à la mer lors de la manifestation d'octobre 1961 en France.
12 750 Algériens ont contribué à la libération de la France en 1871, tandis que 194 650 sont morts durant la première Guerre mondiale. 650 0000 ont péri lors de la Seconde guerre mondiale et 12 millions ont participé à la reconstruction de la France. Ainsi, la France est redevable de pensions civiles et militaires ainsi que de pensions de réversion et des indemnisations des dommages corporels et matériels. Les institutions françaises doivent, également, payer des pensions de retraite, du salaire unique, des allocations familiales, des primes (de mariage, de grossesse, de naissance, de scolarité et de vacances..). Pour assainir son ardoise, l'Hexagone doit payer l'allocation aux adultes handicapés avec effet rétroactif et des dommages matériels avec valeur actualisée. Les assurés et les membres de leurs familles ont droit d'accès aux soins en France …et la France doit faciliter le regroupement familial et la libre circulation entre les deux pays (Algérie et France).