Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Plan d'action gouvernement mardi 11 février 2020

Date de création: 14-02-2020 18:24
Dernière mise à jour: 14-02-2020 18:24
Lu: 83 fois


SPORTS- DOCUMENTS ET TEXTES REGLEMENTAIRES-PLAN D’ACTION GOUVERNEMENT M. 11 FEVRIER 2020

Mettre en place une véritable politique de détection

La promotion du sport en milieux scolaire et universitaire figure en bonne place dans le projet du plan d'action du gouvernement, qui sera soumis mardi au Parlement et qui vise à mettre en œuvre une «véritable» politique de détection et de formation des jeunes talents sportifs.

S'inscrivant dans le cadre de la refonte de l'organisation des activités physiques et sportives, le programme du gouvernement, dans son volet sportif, met l'accent également sur le développement du sport communal, féminin et l'handisport.

Il s'agit, selon les projections du gouvernement, à promouvoir «une véritable politique de détection et de formation des jeunes talents sportifs, à travers les structures spécialisées créées à cet effet (lycées sportifs, centres de préparation de l'élite et écoles nationales), ainsi que le développement du sport professionnel qui s'inscrit, également, dans la même dynamique des objectifs stratégiques du plan d'action du gouvernement».

Des équipements sportifs d'excellence et de proximité seront réalisés sur l'ensemble du territoire national, avec en prime une «amélioration de leurs dispositifs de gestion dans le sens d'une plus grande flexibilité et d'une implication effective des associations de quartiers», indique le document.

Selon les objectifs de ce plan, la place et la mission de l'éducation physique et sportive seront renforcées par «la révision des rythmes d'études, le renforcement du parc infrastructurel et la

mobilisation de ressources pédagogiques, notamment au niveau du premier palier qui constitue un véritable vivier pour l'émergence des jeunes talents sportifs, garants du renouvellement de l'élite sportive nationale».

 Source de rayonnement de l'Algérie dans le monde, le sport d'élite sera lui aussi hissé au rang de priorité du gouvernement. La nomination d'un secrétaire d'Etat chargé du sport d'élite, en la personne de l'ancien champion du monde et olympique Noureddine Morceli, s'inscrit dans cet objectif.

«Pour cela, il est indispensable de garantir la mise en cohérence des moyens mis en place par les pouvoirs publics sur le plan financier, la formation de l'encadrement de haut niveau, l'application du statut de l'élite et de haut niveau ainsi que la promotion de la médecine du sport et la création du laboratoire antidopage», lit-on dans le texte.

Un accent particulier a été mis sur le renforcement du tissu d'infrastructures sportives de «haut standing» pour la préparation des athlètes d'élite dont les Jeux olympiques et Paralympiques de Tokyo-2020 ainsi que les Jeux méditerranéens Oran-2021 constituent les prochaines objectifs prioritaires.

Le projet du plan d'action du gouvernement, adopté par le dernier Conseil des ministres,  souligne, par ailleurs, que «la moralisation et la bonne gouvernance dans le sport» feront l'objet d'une attention particulière, puisque des «actions de prévention et de sensibilisation seront engagées en relation avec le mouvement sportif associatif» à travers, entre autres, des programmes de prévention et de lutte contre la violence dans les milieux sportifs.

La livraison à la fin de l'année 2020 des grands projets de stades devant accueillir des manifestations internationales à court terme, compte parmi les actions prioritaires du gouvernement dont le programme d'action prévoit une assistance aux clubs professionnels pour qu'ils disposent de leurs propres centres de formation.

le projet de plan d'action vise à mettre à la disposition de l'élite sportive et de haut niveau des infrastructures multidisciplinaires, en adoptant une gestion «souple et efficace».

Ainsi, il est question de l'achèvement, à la fin de cette année, des différents programmes d'investissement, notamment les grands projets de stades, tels ceux de Baraki et Douéra (Alger) ainsi que d'Oran, devant accueillir des manifestations internationales à moyen terme (Jeux méditerranéens 2021 à Oran et Championnat d'Afrique de football des joueurs locaux en 2022, au niveau de quatre villes).

Concernant l'amélioration de la couverture en matière d'infrastructures, le programme du gouvernement prévoit une assistance au profit des clubs professionnels de football à travers la concession de stades et l'octroi de terrains pour la réalisation de leurs stades et infrastructures sportives. «Ceci permettra aux clubs de rentabiliser ces infrastructures et de diversifier les sources de financement», indique-t-on.

Il est prévu également l'élaboration et la mise en oeuvre d'un plan de préservation et d'optimisation du parc infrastructurel existant (plus de 6.000 structures de sport, selon le document), à travers sa réhabilitation et mise à niveau. La mise en place de structures économiques de gestion et d'exploitation des grands ensembles sportifs est aussi inscrite au programme.