Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Mascula

Date de création: 24-05-2008 14:30
Dernière mise à jour: 24-05-2008 14:30
Lu: 622 fois


La région de Khenchela a connu une succession de civilisations et la présence humaine lointaine est attestée par des dolmens, monuments funéraires visibles sur les hauteurs de M'Toussa, à proximité de Khenchela.
La période romaine est considérée comme la plus marquante, en raison de sa domination sur l'ensemble des Aurès, puisque le légat impérial a pour capitale Lambèse, à côté de Batna, où siège, depuis l'an 123, la IIIème légion Augusta. Mascula était l'une des trois garnisons créées par l'empereur Auguste.
Mascula est le nom donné par les Romains à la ville de Khenchela que l'on connaît aujourd'hui.
A l'époque des Vandales, Mascula a été détruite avec toutes ses constructions romaines. Ceci jusqu'au règne des Byzantins avec l'arrivée de Bélisaire en 534, et sa domination de la région, malgré la résistance des autochtones commandés par le roi berbère Bidas qui a fait construire des camps à Baghai et Oued Boughkal. La résistance sera maintenue en éveil et ce, jusqu'à l'avènement de l'Islam. Les Byzantins reconstruiront ce que les Vandales ont détruit, y compris le mur d'enceinte de la ville qu'ils rebaptisent Mascula Tiberia, du nom de l'empereur Tibère.
A l'aube de la période islamique, le calife Abdelmalek Ibnou Merouane confie la conquête de l'Ifrikya à Okba Ibnou Nafaa qui sera tué par le chef berbère Koceila. Lui succèdera Hassan Ibnou Nouaâmane qui réussit à vaincre la Kahina en 701. Il fit détruire son camp de Baghai avec les fermes et les récoltes. Les vestiges de la citadelle de la Kahina demeurent visibles encore aujourd'hui.