Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Hypertension artérielle pulmonaire

Date de création: 11-02-2020 19:04
Dernière mise à jour: 11-02-2020 19:04
Lu: 5 fois


SANTE- MALADIE- HYPERTENSION ARTERIELLE  PULMONAIRE

 

L’hypertension artérielle pulmonaire (Htap) est une maladie dite «rare» . Elle est insi définie, car un millier d’Algériens la «chopent» chaque année.
Cette pathologie, dite également, maladie «orpheline» sur «L’hypertension pulmonaire-Htap», est provoquée par l’élévation de la pression sanguine au niveau des artères des poumons. C’est une maladie qui touche une moyenne de 15 à 20 personnes sur un million d’individus par an avec une légère prédominance féminine de 1,8 %. L’âge moyen des personnes adultes atteintes se positionne entre 30 et
40 ans.

Il faut dire que le diagnostic de la Htap est «très difficile» de par la faible spécificité des symptômes qui se résument, en un «essoufflement, des douleurs thoraciques et une grande fatigue».
Les causes peuvent être dues à des «antécédents familiaux, une malformation cardiaque à la naissance, une insuffisance cardiaque, une exposition chronique aux hautes altitudes, la consommation de drogues et alcools ou encore à la prise de médicaments anorexigènes (qui coupent la faim)» relève un document.
Il a été expliqué que l’évolution de cette maladie varie d’un individu à l’autre et dépend aussi de la réaction au traitement.
Le patient peut même nécessiter un traitement chirurgical dans certains cas. Aujourd’hui, l’enjeu réside dans la «détection précoce» avec comme objectif de permettre un traitement spécifique, afin d’améliorer le pronostic vital des patients.