Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Peinture- Ali Khodja Ali

Date de création: 26-01-2020 19:37
Dernière mise à jour: 26-01-2020 19:37
Lu: 66 fois


CULTURE- ARTS PLASTIQUES – PEINTURE- ALI KHODJA ALI

Ali Ali-Khodja (1923-2010) mérite un hommage appuyé au vu de sa grande contribution dans l’histoire de l’art en Algérie, mais surtout dans la production philatélique algérienne. Il faut surtout noter qu’Ali Ali-Khodja a été durant près de 50 ans le doyen des dessinateurs de timbres-poste en Algérie. Il laissera une empreinte indélébile dans le catalogue philatélique algérien grâce à une trentaine de timbres répartis sur 19 émissions, d’une riche thématique. Il restera dans l’histoire pour avoir réalisé l’un des premiers timbres commémoratifs dans le catalogue philatélique algérien émis le 5 juillet 1963, à l’occasion du 1er anniversaire de l’indépendance. Une vignette sur fond bleu clair, tracée par des rayons de soleil, marquante par sa simplicité et frappante par sa haute portée symbolique, avec cette carte de l’Algérie portant l’emblème national et les aspirations du jeune Etat indépendant à travers le derrick, l’arbre, le symbole de l’industrie et l’épi de blé.  

 Parcours : Naissance en 1923 à Bologhine. Perd son père à l’âge de 4 ans. Ses oncles, les Racim, de retour de Paris, le recueillent. Scolarité perturbée. Il s’initie à la peinture et entre à l’Ecole des beaux-arts en 1937 et y séjourne jusqu’en 1941. Il participe à une exposition organisée par les Racim en 1947 et ses toiles côtoient celles de Yellès et Temam, entre autres. Il fait partie de plusieurs expositions collectives en Algérie et à l’étranger. Il est nommé au musée des Arts et Traditions populaires, de 1948 à 1961. Professeur aux Beaux-Arts de 1960 à 1994, où il prend une retraite bien méritée. Il décède le 7 février 2010.