Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Coupures 2019- Coût

Date de création: 14-01-2020 14:56
Dernière mise à jour: 14-01-2020 14:56
Lu: 6 fois


INFORMATIQUE- WEB- COUPURES 2019 – COÛT

L’année 2019 a connu le plus de coupures que jamais auparavant,avec plus de 18 000 heures de coupure internet dans le monde, qui ont coûté 8,05 milliards de dollars à l’économie mondiale.

Les coupures internet durant l’année 2019 ont fait perdre à l’Algérie près de 200 millions de dollars. Dans un rapport effectué par la plateforme TOP10VPN sur le coût des coupures internet dans le monde en 2019, l’Algérie est classée en sixième position, après l’Irak, le Soudan, quelques régions de l’Inde, le Venezuela et l’Iran, en termes de pertes occasionnées par ces arrêts intervenus sur le réseau internet.

Le nombre d’heures de coupure recensées en Algérie a été de 47 heures, avec des fermetures de réseaux sociaux pendant trois heures. Les premières coupures notées ont eu lieu en juin dernier «où les Algériens se sont vus refuser l’accès à internet pendant les examens du baccalauréat», indique le rapport, en notant qu’il s’agit de la troisième année consécutive que les pouvoirs publics recourent à ces fermetures durant cet examen sous prétexte de prévenir la tricherie.

Au mois d’août est survenue une autre coupure internet touchant plus précisément le site YouTube, qui «a été bloqué pendant trois heures suite à la publication d’une vidéo par un ancien ministre algérien de la Défense (Khaled Nezzarappelant le public à évincer le chef militaire Ahmed Gaïd Salah».

Une troisième coupure est intervenue en septembre et s’est traduite par un black-out de 36 heures imposé concomitamment à l’annonce de la tenue d’une élection présidentielle en décembre 2019. «Il est probable que cela visait à empêcher des manifestations qui se déroulent déjà depuis plusieurs mois et appelant à une réforme électorale et à la destitution du pouvoir de Abdelaziz Bouteflika, y compris Gaïd Salah, avant toute élection».

Dans son analyse des résultats de l’étude, le rapport de TOP10VPN fait remarquer que les coupures enregistrées dans le monde «surviennent le plus souvent en réponse à des manifestations ou à des troubles civils, en particulier lors d’élections, car les régimes autoritaires cherchent à restreindre le flux d’informations et à maintenir leur emprise sur le pouvoir».

Sur le plan économique, ces perturbations «affectent non seulement l’économie formelle, mais aussi l’informel, en particulier dans les pays moins développés. Il peut également occasionner des dommages durables avec la perte de confiance des investisseurs…» Sans oublier que ces «fermetures affectent clairement la liberté d’expression et le droit à l’information des citoyens et peuvent même entraîner une vague de violences», indique le même rapport.

Globalement, ce dernier a noté que l’année 2019 a connu le plus de coupures que jamais auparavant, avec plus de 18 000 heures de coupures internet dans le monde, qui ont coûté 8,05 milliards de dollars à l’économie mondiale. «Cela représente une augmentation de 235% de l’impact par rapport à 2,4 milliards de dollars enregistrés en 2015/16.»