Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Bilan Anp 2019

Date de création: 04-01-2020 19:05
Dernière mise à jour: 04-01-2020 19:05
Lu: 82 fois


DEFENSE- TERRORISME- BILAN 2019

 

L'année 2019 s'est distinguée par de grands résultats réalisés par l’Armée nationale populaire en matière de lutte antiterroriste, contre la contrebande, le trafic d'armes, le narcotrafic et la criminalité organisée.

En effet, selon le bilan opérationnel publié (fin 2019) sur le site électronique du ministère de la Défense nationale, les différentes opérations se sont soldées par la neutralisation et l'arrestation d'un nombre important de terroristes, le démantèlement de plusieurs réseaux de soutien et la destruction d'un grand nombre de casemates et d'abris servant de refuges aux groupes terroristes.
Ces différentes opérations ont permis également l'arrestation d'un grand nombre de contrebandiers et la récupération d'importants lots d'armements, de munitions, de drogues, de carburants et de marchandises prohibées. «Cela reflète la volonté du Haut commandement de l'Armée nationale populaire de mettre en échec les desseins macabres de ces criminels, et démontre le professionnalisme, la vigilance et la détermination de nos forces armées à préserver les intérêts suprêmes de la nation et la protection de la souveraineté du territoire national», se félicite la même source.
En matière de lutte antiterroriste, les différents détachements de l'Armée nationale populaire ont réussi à éliminer 15 terroristes et à arrêter 25 autres, alors que 44 autres se sont rendus aux autorités militaires.
Les mêmes statistiques font état de l’arrestation de 245 éléments de soutien aux groupes terroristes, de la découverte de six dépouilles de terroristes, de la reddition de 13 membres de familles de terroristes et de la destruction de 295 casemates et de neuf ateliers de fabrication d'explosifs.
Concernant les armes et les munitions, l’on relève la récupération de 649 pièces d'armement dont 116 kalachnikovs, 433 fusils, 32 pistolets, 38 mitraillettes, 30 lance-roquettes, 240 chargeurs, 33 chaînes de munitions, 193.680 balles de différents calibres et 1.725 obus. Il convient d’ajouter la destruction de 750 bombes artisanales et de 1891,4 kg de matières explosives.
Pour ce qui est de la lutte contre la contrebande, la criminalité organisée et l'immigration clandestine, le bilan de l’ANP précise que dans le cadre de la sécurisation des frontières, les détachements de l'Armée nationale populaire ont procédé à l’arrestation de 723 narcotrafiquants, 1.909 contrebandiers et 3.001 orpailleurs et à la saisie de plus de 3 quintaux de cocaïne, 478,1 quintaux de kif traité et 470.758 comprimés psychotropes.
D’autre part, 872 véhicules, dix drones, 284 moyens de communication, 38 paires de jumelles, 7.86,9 quintaux et 244.281 unités de tabacs, 296.513 unités de différentes boissons et 624,9 tonnes de denrées alimentaires ont été découverts. L’ANP a récupéré également 918.102 litres de carburants, 985.469 unités de produits parapharmaceutiques, 515 détecteurs de métaux, en plus de 3198 groupes électrogènes, 2.188 marteaux piqueurs et 2.672 sacs de mélange de pierres et d'or brut et 66 broyeurs de pierres, 59,7 kg d'or et plus de 1,2 million d’unités de produits pyrotechniques.
S’agissant de l’immigration clandestine, le bilan indique l’arrestation de 4.465 immigrants clandestins de différentes nationalités, la mise en échec de 3.053 tentatives d'émigration clandestine et le sauvetage de plus de 330 personnes.