Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Essai Karima Ait Dahmane- "Vendredire en Algérie. Humour...."

Date de création: 30-12-2019 12:16
Dernière mise à jour: 30-12-2019 12:16
Lu: 42 fois


VIE POLITIQUE- BIBLIOTHEQUE D’ALMANACH- ESSAI KARIMA AIT DAHMANE- « VENDREDIRE EN ALGERIE. HUMOUR... »

VENDREDIRE EN ALGERIE. HUMOUR, CHANTS ET ENGAGEMENT. Essai (et photos) de Karima Ait Dahmane. El Ibriz Editions, Alger 2019, 173 pages, 1000 dinars

C’est bien la première fois que  je lis une dédicace pareille. « Pour l’amour de la patrie ». Doit-on être surpris ? Pas du tout lorsqu’on prend en compte le contexte dans le quel un tel ouvrage a été édité.....et aussi l’atmosphère ayant régné durant la « rentrée littéraire », lors du dernier Sila. Tout tournait autour du « Hirak » en cours. Une grande quantité de livres certes rapidement faits et imprimés.....d’où d’une qualité matérielle moyenne mais  tous s’arrachant « comme des petits pains ». Qu’importe  le contenant pourvu qu’il y ait les « retrouvailles » avec tout ce qui a été vécu depuis février 2019....la nuit, le jour, à la maison, au travail, au lit, à la cuisine ,dans la rue, au café du coin, dans la presse et les médias......et, bien sûr à El Harrach et dans les palais (d’El Mouradia et  ceux de la justice).

Un amour de la patrie, une demande généralisée de justice, d’équité et d’Etat de droit, le rejet de la corruption........On l’a vécu, on le vit encore...mais pour ne pas croire en un rêve, il fallait des livres. Et, celui-ci remplit très bien sa tâche, car rassemblant du texte et de l’image.

Une étude qui reprend, à partir d’Alger-centre, les principaux énoncés à travers les slogans montrés et scandés lors des manif’. On utilise tout : les symboles, les jeux de mots, les jeux télévisés, les dictons, les séries, les spots publicitaires, les films....

L’ouvrage : Le repérage, à travers une chronologie des événements, les spécificités du « Dégagisme » algérien ( à travers l’expression : Yetnahaw ga3 ») qui a ressurgi lors de la « démission » de A. Bouteflika.

L’étude va monter et démontrer que les slogans et les chants ( largement diffusés grâce aux réseaux sociaux) témoignent d’une très grande libération des mots et d’une compétence créative. Briser le  mur du silence ....Vivre des expériences inédites....Demander le changement radical....bref, une 2ème République (ou, pour certains ,  la République tout court !) réellement démocratique et sociale.  Ce qui amène (le chroniqueur) à faire la réflexion suivante : Que d’énergie et  temps perdu, que de gaspillages durant toutes les décennies passées lorsqu’une seule parole et une seule idée étaient permises (pour la quasi-totalité imposées par un « haut » et à ne pas discuter)  par les régimes en place sous couvert de l’ « unité d’action et de pensée ». Allah la Yarrabhoum !

Pour la petite histoire : le refrain « One, Two, Three, Viva l’Algérie ! » est une déformation du slogan révolutionnaire « We want to be free, Viva l’Algérie » utilisé par les indépendantistes algériens dans les années 50.......Le 3 mai 1974, le slogan est déformé à l’occasion d’une rencontre de football amicale entre l’Algérie et l’équipe anglaise Sheffield à Oran. L’Algérie s’impose 3 buts à 1 et le public reprend le « One, Two, Three, Vica l’Algérie ! » pour célébrer les trois buts des Algériens face aux Anglais.....Même scénario le 6 septembre 1975, lors de la finale des JM face à l’équipe de France de football au stade du 5 juillet (3-2).

 

L’Auteure : Docteur en sciences du langage (Montpellier III), professeur à l’Université d’Alger II, Directrice du laboratoire de recherches interdisciplinaires en langues étrangères....et plusieurs travaux sur l’analyse des discours politiques et médiatiques

Extraits : « Le mot « El ‘Issaba » (le gang) désigne les figures du régime qui se cachent derrière un président très malade pour leurs intérêts personnels» (p 35), « Les médias du monde entier ont salué le caractère pacifique du mouvement (.....). Ces comportements témoignent à la fois d’un civisme et d’une grande maturité politique au point de proposer ce slogan traduit de l’arabe : « République algérienne démocratique et pacifique » (p 81), « Les manifestants ont redécouvert la politique au sens noble du terme. Les slogans les plus significatifs sont ceux qui réclament un changement du système qui perdure depuis l’indépendance et qui est caractérisé par une absence de liberté d’expression, une injustice et un vol des richesses du pays »  (p 139)

Avis : Une « révolution du sourire », pacifique mais déterminée, débordant de  créativité .  Plaisir de lire (Que de slogans !) . Plaisir de voir (Que de photos !). Plaisir de jouir (Que de liberté d’expression !) .Ah, s’il y avait un Cd d’extraits de  chants d’accompagnement ?

Citation « Le peuple algérien a surpris tout le monde par sa discipline. Mais le grand nettoyage ne concerne pas seulement les rues mais aussi le système corrompu : « nettoyage profond » (p 83)