Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

A.Gaid Salah, visite de travail commandement Garde républicaine, Alger, jeudi 28/11/2019

Date de création: 30-11-2019 17:50
Dernière mise à jour: 30-11-2019 17:50
Lu: 5 fois


VIE POLITIQUE- A. GAID SALAH, VISITE DE TRAVAIL COMMANDEMENT GARDE REPUBLICAINE, ALGER, JEUDI 28/11/2019

Dans le cadre du suivi de l'état d'avancement de l'exécution du plan de développement des Forces et dans la dynamique  de ses visites de travail et d'inspection à l'ensemble des Régions militaires et des Commandements de Forces, le Général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire, a effectué, jeudi 28/11 , une visite de travail et d'inspection au Commandement de la Garde Républicaine.

 Après la cérémonie d'accueil, le Général de Corps d'Armée accompagné du Général de corps d'Armée, Benali Benali, Commandant de la Garde Républicaine, a observé un moment de recueillement sur l'âme du Chahid «Mohamed Belouizdad», où il a déposé une gerbe de fleurs sur la stèle commémorative du Chahid et récité la Fatiha sur son âme pure et sur celles de nos valeureux Chouhada.

Ensuite,  le Général de Corps d'Armée a tenu une rencontre avec les personnels de la Garde Républicaine, où il a prononcé une allocution d'orientation dans laquelle il a souligné que les marches populaires que connait l'ensemble du territoire national reflètent le degré élevé de maturité chez les enfants de l'Algérie et leur conscience des machinations, complots et conspirations qui se trament contre elle. Elles reflètent également l'ancrage des valeurs de dévouement et de fidélité qui les animent et leur sens du patriotisme : 

«Cette rencontre s'inscrit dans le cadre de l'importance majeure que nous accordons à tout ce qui a trait à la promotion des capacités opérationnelles et de combat de nos Forces Armées, de même qu'elle intervient quelques jours après la célébration, par l'Algérie, du  65e anniversaire de la Révolution du  1er-Novembre 1954, sa plus grande fête nationale ; cette date éternelle lors de laquelle le peuple algérien observe chaque année un moment de recueillement et de respect pour cette glorieuse Révolution.

Les marches pacifiques enregistrées à travers tout le pays, lors desquelles les fidèles enfants de notre peuple se sont tenus en rang serré pour soutenir le processus électoral et appuyer l'Armée Nationale Populaire dans ses positions, adhérant à son approche constructive pour surmonter cette phase sensible que traverse le pays, reflètent un degré élevé de maturité chez les enfants de l'Algérie et leur conscience des machinations, complots et conspirations qui se trament contre elle, afin d'entraver la marche de l'Algérie et de tous les Algériens. Elles reflètent par ailleurs l'ancrage des valeurs de dévouement et de fidélité qui les animent et leur patriotisme sincère, et leur fierté d'appartenir à l'Algérie des sacrifices, des hauts-faits et des véritables principes nationalistes desquels ils ne dévieront jamais quels que soient les défis et les enjeux.

Cette position, qui confère à notre peuple davantage de grandeur et d'honneur, est une position noble qui reflète son authenticité, son amour de la patrie et sa disposition à lui offrir ce qu'il a de plus cher. C'est une adhésion populaire sincère et dévouée qui a mis en exergue la cohésion et la solidarité entre le peuple et son armée, dont les liens ne se sont jamais rompus et ne le seront jamais. 

Par ailleurs, le peuple a fait montre d'une allégeance infinie envers la terre bénie de notre pays, irrigué par des rivières de sang tout au long de l'histoire de l'Algérie, riche qu'elle est de gloires et de sacrifices.

Cette position a démontré aussi que ce peuple demeure attaché au serment de nos vaillants ancêtres, qui ont consenti et sacrifié ce qu'ils avaient de plus cher et de plus précieux, pour libérer la terre et défendre l'honneur. Cette position est également un hommage rendu aux valeureux chouhada et aux braves moudjahidine. Quel hommage plus grand que de rester fidèle à leurs sacrifices et de préserver leur legs, à travers la sauvegarde de la souveraineté de notre pays et l'intégrité de son territoire, ainsi que la défense, aux côtés de l'Armée Nationale Populaire, digne héritière de l'Armée de Libération Nationale et de tous les nationalistes, de l'intérêt suprême de la patrie».

«Le peuple algérien, appuyé par son armée qui l'a accompagné de manière sincère et constante dans son élan pacifique pour atteindre ses aspirations légitimes, et qui s'acquitte de ses missions pour préserver la sécurité et la stabilité du pays, protéger les frontières nationales, sauvegarder l'intégrité territoriale et l'unité populaire, a accompli d'énormes avancées sur la voie de la concrétisation de la 

volonté populaire qui se réalisera grâce à Allah Le Tout-Puissant lors de la prochaine échéance électorale du 12 décembre, par l'élection, en toute liberté et intégrité, du prochain Président de l'Algérie.

Dans ce contexte précisément, les efforts consentis par tous les hommes dévoués dans les différentes institutions de l'Etat, à leur tête l'Armée Nationale Populaire méritent la reconnaissance de tout un chacun. Ces efforts contribueront certainement à concrétiser le projet nationaliste novembriste, qui mettra l'Algérie indubitablement sur la bonne voie afin d'occuper sa place pionnière et méritée parmi les nations, et pour que ses enfants aient la vie digne qu'ils méritent dans  leur pays, qui possède tant de ressources et de richesses».

«J'ai eu à mettre en garde, auparavant dans mes précédentes interventions, contre une machination abjecte qui cible l'Algérie. Nous avons réussi, grâce à Allah, à la déceler et à avorter le complot que tramaient la bande et les ennemis de l'Algérie. Ainsi, et grâce à notre conscience, au sein de l'Armée Nationale Populaire, de la portée de ces desseins tendancieux, et à la prise de conscience par le peuple algérien de leur gravité, nous avons pu les déjouer, soucieux que nous sommes de l'intérêt du pays et de notre engagement à le protéger et à le défendre en toutes circonstances. Dans ce cadre, la position historique de l'Armée Nationale Populaire qui s'est alignée aux côtés du peuple et a préservé l'Etat et ses institutions, présentant des solutions objectives et rationnelles afin de surmonter cette phase, n'a pas été du goût des ennemis de l'Algérie à l'extérieur et leur relais à l'intérieur. Ces ennemis qui savent pertinemment que l'union et la cohésion entre le peuple et l'armée sont les garants de la sécurité de notre pays. Cela explique pourquoi leurs desseins visent à ébranler les fondements de cette unité à travers la désinformation et le mensonge dont la fausseté s'est avérée devant le peuple algérien. 

Ce peuple qui sera toujours fier de son armée qui a donné des leçons dans l'allégeance à la patrie et la fidélité au serment des chouhada.

Dans ce sillage, je réaffirme une fois encore que le Haut Commandement de l'Armée Nationale Populaire, qui s'est engagé devant Allah, la patrie et l'histoire, n'a aucune autre ambition que de veiller à la quiétude et la sérénité des Algériens et à préserver la sécurité, la stabilité et la fierté de l'Algérie, face à l'instigation des ennemis et des conspirateurs.

Enfin, je tiens à rappeler de nouveau que le peuple algérien en cette phase particulière poursuit son parcours historique et héroïque grâce à son attachement solide à la patrie et sa cohésion avec son Armée Nationale Populaire, digne héritière de l'Armée de Libération Nationale. Les signes de la sortie de la phase actuelle se profilent à l'horizon et les desseins tramés contre l'Algérie sont déjoués. De même, les ennemis de l'Algérie et ceux qui lui vouent la haine et conspirent contre son peuple essuieront un échec cuisant. Ils seront à 

jamais entachés de déshonneur et d'opprobre, preuves de leur abandon de la patrie et du peuple, et les générations à venir connaitront ces faits, génération après génération».

À l'issue de la rencontre, le Général de Corps d'Armée a écouté les interventions et les suggestions des cadres et des personnels qui ont réitéré leur engagement permanent et dans toutes les circonstances à accomplir leurs missions avec volonté et détermination.

Suite à quoi, le Général de Corps d'Armée a inauguré l'Ecole de musique du Commandement de la Garde Républicaine où il a visité les salles de cours et les laboratoires des langues étrangères, et suivi de près des cours types dispensés dans cette école avant de s'enquérir de ses grands potentiels. 

Il a, ensuite, présidé une réunion regroupant les cadres du Commandement de la Garde Républicaine, et suivi un exposé présenté par le Chef d'Etat-major de la Garde Républicaine, portant sur les différents domaines d'activités.