Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

A.Gaid Salah, visite 4è Rm, Ouargla- Allocution 20/11/2019

Date de création: 25-11-2019 18:28
Dernière mise à jour: 25-11-2019 18:28
Lu: 5 fois


VIE POLITIQUE – DOCUMENTS POLITIQUES- A.GAID SALAH, VISITE 4èRM, OUARGLA- ALLOCUTION 20/11/2019

Lors du deuxième jour de sa visite (mercredi 20 novembre 2019)  en 4e Région militaire à Ouargla, Monsieur le Général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'État-Major de l'Armée nationale populaire, a inspecté quelques unités  relevant des Secteurs Opérationnels Sud-Est Djanet et Nord-Est In Amenas.

Le Général de Corps d'Armée, accompagné du Général-Major Hassan Alaïmia, Commandant de la 4e Région militaire, a inspecté quelques unités mobilisées aux frontières du Secteur Opérationnel Sud-Est Djanet, à l'instar du 43° Bataillon Para-commandos, où il a suivi, à l'entame, un exposé global portant sur cette importante unité, présenté par son commandant, avant de se réunir avec ses cadres et ses personnels, et de prononcer une allocution d'orientation saluant les efforts intenses et persévérants consentis par les hommes de cette unité dans la sécurisation des frontières de notre pays, dans cette zone contre les différents dangers, menaces et fléaux. Il a également donné un ensemble d'orientations et d'instructions relatives à la nécessité de maintenir la disponibilité opérationnelle de nos unités de combat à ses plus hauts niveaux, et de veiller à l'exécution minutieuse et rigoureuse du programme de préparation au combat pour l'année 2019-2020.
  Le Général de Corps d'Armée avait rappelé, lors de sa rencontre, tenue hier au niveau du Secteur Opérationnel Sud-Est Djanet, avec les cadres et les personnels de la Région, que les qualités singulières qui distinguent le peuple algérien des autres sont celles de la solidarité avec la patrie et d'être à ses côtés lorsqu'elle en a le plus besoin, prouvant ainsi qu'il est un peuple des grands défis, un seul peuple uni, dont le parcours national ne saura être impacté par les entraves qui se trouvent sur son chemin :

«Dans ce sillage, il y a lieu de rappeler que les qualités singulières qui distinguent le peuple algérien des autres sont celles de la solidarité, dans toute la force du terme. Il est certain que la plus noble de ces qualités est la solidarité avec la patrie et d'être à ses côtés lorsqu'elle en a le plus besoin. En effet, l'Algérie, capable de choisir celui qui la dirigera durant la prochaine étape, fait appel à ses fidèles enfants, dans ces circonstances particulières, et je mets l'accent ici sur le mot fidèles, et ils sont très nombreux à travers tout le territoire national, car elle a effectivement besoin de tels enfants. La fidélité est la vertu certaine, qui dénote du lien fort entre le citoyen et sa patrie. C'est une qualité qui ne peut être marchandée, car elle émane essentiellement de la nature de la personnalité des individus et de la force de leur cohésion. Il est certain que le sentiment individuel et collectif, où que ce soit, du sens du devoir envers la patrie et de l'importance de s'acquitter de ce devoir avec l'efficacité requise, à l'instar du rôle dévolu aux médias, aux mosquées et aux zaouïas, et le rôle de sensibilisation attendu des imams, est un comportement de grande valeur à travers lequel le peuple algérien a démontré, tout au long de son histoire nationale, qu'il est un peuple vivant, qui appartient à une grande nation, avec tout ce que comportent les expressions vie et grandeur comme sens.
  Dans ce contexte précisément, le peuple algérien a prouvé que c'est un peuple des grands défis, un seul peuple uni, dont le parcours national ne saura être impacté par les entraves qui se trouvent sur son chemin. Un peuple qui sait parfaitement s'adapter efficacement à toutes les phases, quelles que soient leur sensibilité et leurs difficultés. Un peuple qui a surpris le monde entier par son comportement civilisationnel qu'il a tenu à imprégner à ses marches pacifiques, car le peuple algérien, grâce à son sens patriotique sincère et fédérateur, a conscience des dessous des évènements et de la nature des défis, et est fermement déterminé à mener l'Algérie à bon port, quelles que soient les circonstances, car il met l'intérêt de sa patrie au-dessus de toute considération.»
Le Général de Corps d'Armée a tenu en outre à réaffirmer que les valeurs ancrées du glorieux 1er Novembre 1954 et ses principes patriotiques enracinés dans les esprits des fidèles enfants du peuple algérien constituent la feuille de route idéale et sûre, et que c'est seulement ainsi que se construit le rempart solide sur lequel se brisent les illusions des ennemis de l'Algérie, notamment en ces circonstances :
«J'estime que les valeurs ancrées du glorieux 1er Novembre 1954 et ses principes patriotiques enracinés dans les esprits des fidèles enfants du peuple algérien constituent la feuille de route idéale et sûre, que quiconque suit ne sera jamais déçu. Comment sera déçu celui à qui les vaillants Chouhada ont tracé les principaux repères ? Ces repères que nous observons aujourd'hui attirent les cœurs des fidèles enfants de l'Algérie indépendante, et suscitent en eux les sentiments de dignité, de fidélité et de fierté, animent en eux la force et la détermination pour aller de l'avant et réaliser tous les objectifs que le glorieux Novembre a tracés, car Novembre ne constitue pas, pour les braves hommes de l'Algérie, la fierté de l'histoire et la lueur du présent uniquement, mais il est également, et plus essentiellement, un des phares qui orientent vers un avenir prospère et prometteur. Novembre est le rempart de l'Algérie, après Allah le Tout-Puissant, et l'Algérie est le legs de Novembre. Celui qui aime l'Algérie doit aimer Novembre, et celui qui aime Novembre doit croire en ses nobles valeurs et être toujours fidèle à son serment et au serment de ses artisans parmi les vaillants Chouhada et les braves moudjahidine.
Le dévouement signifie par nécessité l'engagement par la parole et l'acte envers ses éternels principes et la détermination à suivre la voie de ses fidèles hommes. C'est ainsi, et seulement ainsi que se construit le rempart solide sur lequel se brisent les illusions des ennemis de l'Algérie, notamment en ces circonstances. Il est la garantie qui procure à notre peuple toute la force et offre à toutes les composantes vives de notre nation ; les jeunes dans leurs différents postes, les étudiants dans leurs différents établissements et spécialisations, lesquels constituent à juste titre les hommes de demain et les cadres de l'avenir. Je disais, cette garantie qui leur réunit à tous, ainsi qu'à l'ensemble des franges de la société, tous les facteurs de prise de conscience et de puissance, à même de leur permettre de mettre en échec les différents complots et machinations qui se trament contre notre peuple et notre État national aux racines novembristes pures.»
Le Général de Corps d'Armée a par ailleurs salué et valorisé les mesures pratiques prises récemment par le gouvernement sur instruction du Premier ministre, M. Noureddine Bedoui, portant sur la protection et le soutien en faveur des établissements publics nationaux, notamment les sociétés et les complexes industriels :
«Je ne saurais conclure cette intervention sans faire l'éloge des mesures pratiques prises récemment par le gouvernement, sur instruction du Premier ministre, M. Noureddine Bedoui, portant sur la protection et le soutien en faveur des établissements publics nationaux, notamment les sociétés et les complexes industriels, et ce afin de consolider leur contribution à l'économie nationale et préserver leurs employés.  À titre d'exemple, il y a lieu de citer les mesures d'urgence prises pour remédier aux problèmes que rencontre le complexe sidérurgique d'El-Hadjar, et pour réhabiliter et relancer l'activité et développer la production de ce complexe industriel qui constitue la fierté de l'industrie nationale et un acquis à préserver, étant donné qu'il emploie des milliers d'ouvriers et qu'il a été l'objet des desseins de la bande qui a tenté par tous les moyens de le fragiliser et d'entraver son développement, afin de priver l'économie de notre pays de la plus-value que ce complexe pourrait offrir, notamment dans ce domaine sensible