Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Projet de loi de finances 2020/Apn

Date de création: 06-11-2019 11:10
Dernière mise à jour: 06-11-2019 11:10
Lu: 3 fois


SANTE- INFORMATIONS PRATIQUES - PROJET LOI DE FINANCES 2020/APN

 

Un total de 26 nouveaux établissements hospitaliers, à savoir 5 spécialisés et 21 publics, seront réalisés au cours de l’année 2020», a annoncé, mardi 29 octobre 2019 , le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Mohamed Miraoui, qui s’exprimait devant les membres de la Commission des finances de l'Assemblée populaire nationale (APN) sur le projet de budget 2020 de son secteur, dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances (PLF) 2020, a fait part du renforcement cette année du secteur de la santé en matière d’infrastructures, à travers l'inauguration de 34 nouveaux établissements hospitaliers.
Dans sa présentation, M. Miraoui a révélé que le budget du secteur dans le cadre du PLF 2020 a connu une augmentation par rapport à l’année précédente, atteignant plus de 560 milliards DA.
« Le budget du secteur de la Santé a bénéficié d'une augmentation de 2,28 % dans le cadre du projet de loi de finances (PLF) 2020, soit plus de 12 milliards DA par rapport à 2019 », a précisé le ministre.  Concernant la répartition des dotations, M. Miraoui a indiqué que plus de 408 milliards DA représentaient la participation de l'Etat. « Le secteur de la santé occupe la 4e place en terme de répartition des dotations budgétaires », a-t-il noté, avant de souligner l'augmentation de la contribution de la sécurité sociale qui a atteint cette année plus de 92 milliards DA. « L’augmentation est de 4,5 % de plus par rapport à 2019 », a précisé le ministre.  Détaillant, le premier responsable du secteur a fait savoir que les dotations seront destinées aux dépenses nécessaires pour concrétiser les engagements des pouvoirs publics en matière de grands projets, à l'instar du renforcement du secteur de la santé dans le Sud et les Hauts plateaux.  A ce propos, il est utile de rappeler les dernières décisions prises par le gouvernement, en vue d’améliorer les conditions sanitaires des citoyens des wilayas du Sud et des Hauts plateaux. Des décisions qui portent essentiellement sur la levée du gel sur plusieurs projets enregistrés dans le secteur et de l’acquisition de nouveaux équipements médicaux pour les établissements réalisés. Il est ainsi prévu le renforcement des structures de santé dans ces régions, à travers la réalisation de plusieurs établissements de proximité et d’autres spécialisés en vue d’assurer une meilleure prise en charge des malades.  A ce sujet, le ministre dira qu’il a été décidé la levée du gel, dans le cadre du fonds spécial pour ces régions, sur 25 projets avec une autorisation de programme de plus de 19 milliards DA, en plus de l'inscription de 40 autres projets avec une autorisation de plus de 18 milliards DA.

Création de 7.200 nouveaux postes d’emploi en 2020

M. Miraoui a également évoqué les dépenses allouées aux médicaments, à la prévention et aux nouveaux programmes et qui ont connu une augmentation de 70 % par rapport à 2019.
Dans cette optique, il annoncera la création de 7.200 nouveaux postes d'emploi dans le cadre de la nouvelle loi de finances. « Le secteur de la santé bénéficiera de pas moins de 7.200 postes d'emploi qui concerneront 1.500 praticiens spécialisés, 600 médecins généralistes, 3.100 agents paramédicaux, 600 agents administratifs, en plus de 1.400 contractuels », a-t-il expliqué, ajoutant que cette décision vise à pallier le manque enregistré en matière de médecins et de personnel paramédical.
Il convient de rappeler que le secteur de la santé a élaboré un important programme de recrutement à l’horizon 2022, se fixant comme objectif de combler le déficit en matière de ressources humaines dans plusieurs hôpitaux du pays. Il est ainsi prévu le recrutement de 10.000 médecins spécialistes en plus de 45.000 postes pour les personnels paramédicaux en vue de remplacer le nombre important de travailleurs partis en retraite.