Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Essai Hocine Belaloufi- "La Démocratie en Algérie......"

Date de création: 27-10-2019 18:40
Dernière mise à jour: 27-10-2019 18:40
Lu: 2 fois


VIE POLITIQUE- BIBLIOTHEQUE D’ALMANACH- ESSAI HOCINE BELALOUFI- « LA DEMOCRATIE EN ALGERIE..... »

La Démocratie en Algérie. Réforme ou révolution ? Sur la crise algérienne et les moyens d’en sortir.  Ouvrage (Essai) de Hocine Belaloufi.

Lazhari Labter Editions – Apic Editions ,  Alger 2012,499  pages, 900 dinars

 

Il est certain que le recouvrement de la souveraineté nationale n’a pas été accompagné du recouvrement de la souveraineté populaire. Pourquoi ? Celle-ci avait été , très vite, confisquée…. On a eu, nous dit l’auteur, par la suite , une certaine   « amélioration de la situation sociale »  du peuple. Mais , à mon sens, toute virtuelle, et n’ayant pas duré , car très vite « récupérée »,  « tranférée » , « téléchargée » (avec les « restes »  de la colonisation)….. au bénéfice de groupes précis Tout cela  suivi par les retombées de la  « rente pétrolière »…au bénéfice de groupes encore plus limités.  Les  « tamis successifs cachant le soleil » , tout cela a fait illusion. Aujourd’hui, avec la mondialisation ( ce nouvel  « impérialisme ») et la crise mondiale de l’économie capitaliste, la misère est plus grande et plus large, les inégalités sociales sont insupportanbles,  des jeunes sont sans avenir, la société est bloquée, des libertés sont bafouées, et on a un régime autoritaire à facade démocratique finissant …mais qui tient à rester aux commandes….On aboutit même à des  propositions politiques de solutions presque suicidaires (comme un régime jeune et vigoureux dictatorial à visage théocratique) …On a perdu de vue la Révolution et on rapièce avec des réformes en veux-tu, en voilà.

Une analyse fouillée. Mille et un problèmes, mille et une questions auxquels Hocine Belaloufi, journaliste engagé, tente de trouver (et de proposer) des réponses et même des solutions. En remontant le temps,  en faisant des comparaisons avec les autres pays arabes, en osant, finalement,  proposer comme alternative « à la barbarie capitaliste » le socialisme. 

 

Avis : A l’heure du cinquantenaire de l’indépendance, il est utile de revenir sur le bilan pour tenter d’apporter ou de trouver des réponses. N’allez pas trop loin, l’ouvrage de Belaloufi est amplement suffisant. Presque. Si , bien sûr, l’on met de côté ses préférences idéologiques. …..très (trop)  « démocratiques » et plus que sociales, anti-impérialistes à mort . Il annonce d’ailleurs la couleur avec les auteurs de la préface et de la postface, Samir Amine et Sadek Hadjerès.. La lecture prendra du temps  , mais vous ne le regretterez pas.