Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Réunion du gouvernement mercredi 16/10/2019 (Extraits)

Date de création: 27-10-2019 11:16
Dernière mise à jour: 27-10-2019 11:16
Lu: 5 fois


ADMINISTRATION – CONSEIL DU GOUVERNEMENT- REUNION DU GOUVERNEMENT MERCREDI 16/10/2019 (EXTRAITS)

«Le gouvernement a tenu, mercredi 16 octobre 2019 à Alger, une réunion présidée par le Premier ministre, Noureddine Bedoui, durant laquelle il a été procédé à l'examen et à l'adoption de trois projets de décrets exécutifs et à la présentation au débat d'un exposé sur l'évaluation de la rentrée scolaire 2019-2020.



Premièrement : Le Gouvernement a entamé sa réunion par l'examen et le débat d'un projet de décret exécutif fixant l'organisation, les missions et le fonctionnement du Conseil consultatif intersectoriel pour la prévention et la sécurité routières, présenté par le ministre de l'Intérieur. ..................................

 

Deuxièmement : Le Gouvernement a examiné et débattu d'un projet de décret exécutif fixant le nombre et les limites des Délégations communales pour la commune de Batna (wilaya de Batna), présenté par le ministre de l'Intérieur( population s'élève à 326.560 habitants pour une superficie de 116 km²)..............................   

Troisièmement : Le Gouvernement a examiné et débattu d’un projet de décret exécutif portant amendement des Statuts de l’Agence nationale des loisirs de la jeunesse (ANALJ), présenté par le ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS). Ce projet a pour finalité l'adaptation des règles d’organisation et de fonctionnement de cette Agence aux exigences du rôle majeur qui lui est assigné dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie arrêtée par le Gouvernement au profit des jeunes, notamment à travers l’élargissement de son domaine d’activité et la diversification et la régulation de ses ressources en adoptant un cahier de charges pour la prise en charge des incidences du Service public..................................... 

Quatrièmement : Un exposé sur l’évaluation de la rentrée scolaire 2019-2020, présenté par le ministre de l’éducation nationale. Cet exposé a porté sur le bilan des mesures prises par le Gouvernement en vue de garantir la réussite de la rentrée scolaire 2019-2020 qui a concerné 9.597.267 élèves, tous cycles confondus répartis sur 314.363 classes pédagogiques à travers 27.580 établissements scolaires, dont 518 réceptionnés à l’occasion de cette rentrée. L'ensemble encadré par 479.081 enseignants. A cette occasion, le ministre de l’Education nationale a rappelé les mesures prises pour réunir les manuels scolaires, dont le nombre a atteint 80 millions d'unités, outre la prise en charge les élèves aux besoins spécifiques, au nombre de 6107 répartis sur 784 classes spéciales, dont 119 ouvertes cette année. 

Le Premier ministre a appelé, en outre, à poursuivre le travail pour le traitement de tous les dysfonctionnements et lacunes relevés dans notre système éducatif en termes de décalage dans l'enseignement des langues   étrangères et certaines matières techniques, notamment entre les wilayas du Nord et celles du Sud et des Hauts plateaux, en raison d'un défi d'encadrement pédagogique au vu de l'impact de cette situation sur les taux de réussite. Mettant en avant, l'impératif de palier cette situation, M. Bedoui a affirmé qu'il est de la responsabilité des pouvoirs publics de garantir les mêmes chances de réussite à nos enfants quel que soit le lieu où ils se   trouvent sur le territoire national. 
Affirmant que le l'Etat est disposé à prendre, pour le secteur de l'Education, des mesures similaires à celles adoptées pour le renforcement de la prise en charge sanitaire dans les wilayas du Sud et des Hauts Plateaux, le Premier ministre a donné des instructions au ministre de l'Education nationale pour : 
- L'ouverture d'un chantier au niveau du département de l'Education avec la participation de spécialistes et de chercheurs pour l'analyse des mauvais résultats enregistrés à travers certaines wilayas et certains établissements.
- L'élaboration d'une stratégie dédiée à ces wilayas cristallisant les propositions à même de permettre le traitement de ces dysfonctionnements, en vue de sa présentation lors d'un prochain conseil interministériel en prévision de la prochaine rentrée scolaire. Dans ce cadre, le Premier ministre a pris les décisions suivantes:
 - Poursuite du travail de la commission multisectorielle en charge de la préparation de la rentrée scolaire au même rythme et l'entame, dès à présent, de la préparation de la rentrée scolaire 2020-2021 à travers la mise en place d'une feuille de route qui sera étudiée lors d'un conseil interministériel consacré à cette question les semaines à venir. 
- Renforcement de l'utilisation des technologies d'information et de communication (TIC) dans le développement du système éducatif à travers :  
 - Elargissement progressif de l'utilisation du manuel scolaire en version numérique et des tablettes. 
- Développement des bases de données du secteur de l'Education, notamment la modernisation et l'amélioration de la performance du secteur, l'évaluation de son fonctionnement et le traitement des insuffisances enregistrées.
 - Raccordement des établissements éducatifs à travers tout le territoire national au réseau Internet et la prise en charge par les responsables de ces établissements des inscriptions annuels des élèves. Dans ce contexte, le Premier ministre a chargé le ministre de l'Education nationale et la ministre de la Poste, des télécommunications, des technologies et du Numérique de prendre, sans délai, les mesures nécessaires en vue de régler le problème d'indisponibilité du réseau internet au niveau de certains établissements éducatifs. 
- Relance du sport scolaire, notamment à travers la mobilisation des structures et moyens matériels et financiers, dont disposent les secteurs de l'Education et des Sports, ainsi que les Collectivités locales. 
Les ministres de l'Education et des Sports ont été chargés, dans ce sens, de recenser les moyens disponibles et d'élaborer une stratégie conjointe pour le développement du sport scolaire.
- Les ministres des Affaires étrangères et de l'Education ont été chargés, par ailleurs, d'installer un groupe de travail conjoint qui aura pour tâche d'examiner des meilleurs moyens à même de répondre à la demande pressante de notre communauté à l'étranger concernant la création d'écoles algériennes en vue d'y inscrire leurs enfants, notamment à travers l'exploitation des biens nationaux à l'étranger.