Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Bidonvilles

Date de création: 24-05-2008 14:30
Dernière mise à jour: 11-10-2011 03:45
Lu: 890 fois


HABITAT - URBANISME - BIDONVILLES

Selon le ministère de l'Habitat (décembre 2005) et des statistiques qui remontent à juillet 2003, il y a, en Algérie, 544 202 habitations précaires (549 000 en 2006 ?), dont 151 201 baraques construites en zinc et en matériel récupéré, 158 420 construites en toub (terre argileuse, mélangée de paille séchée) et 211 307 bicoques en parpaing et brique.
10 décembre 2005, 54 467 habitations en bidonvilles ont été éradiquées à l'échelle nationale, dont 7641 à Alger et 8087 à Constantine.
A noter que la parc national de logement, selon un rapport datant de 1998, est composé de 3,5 millions d'unités, dont 400 000 logements précaires et 800 000 logements en état de dégradation bien avancé. Le taux d'occupation par logement est de 7,4 personnes et le déficit est évalué à 1,2 million de logements…la progression annuelle de la demande de logements avoisinant 3%.


Notes:- Les dernières statistiques de bidonvilles remontent à 1998 et le recensement de la population ne se fait que tous les dix ans (le dernier en 2008).


- A Alger, entre 1962 et 2006, le nombre de bidonvilles est passé du simple au double . La capitale compte ainsi, en 2006, 30 000 à 40 000 habitations précaires alors qu'elle n'en comptait que 15 000 à la veille de l'indépendance : 2 000 avec 13 000 familles en 1966, 25 000 vers les années 1980 et 10 000 à la fin des années 1980 (grâce à différentes opérations de relogement), 23 000 en 1998, 30 000 en 2006 (séisme de Boumerdès en 2003) avec une population de 200 000 personnes.

Depuis 2004 et jusqu'à septembre 2011, 10 000 constructions illicites ont été détruites et les familles relogées...mais quelque 50 0000 familles vivent encore dans les bidonvilles de la capitale....une ville où 110 000 demandes de logement sont inscrites...alors que seulement 60 000logements sont prévus dans le cadre du plan, quinquennal 2010-2014...dont 40 000 logements sociaux et 20 000 logements promotionnels aidés. De septembre 2011 à juin 2012 on verra la distribution de 20 000 logements dont 15 000 à caractère social et 5 000 de type social participatif. 

- Selon une étude intersectorielle (auquel ont pris part la Gendarmerie nationale et la Sûreté nationale) de 2007, le nombre des habitations précaires en Algérie a été estlmé à 554 000 (chiffre fourni le 22 février 2010 par un fonctionnaire du ministère de l'Habiat lors d'une conférence de presse) . Il y a 280 000 habitations sans structures , construites de brique , parpaing, tôle, et 188 000 autres construites à base de terre.