Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Essai Nordine Grim- "Entrepreneurs, pouvoir et société en Algérie"

Date de création: 26-10-2019 12:47
Dernière mise à jour: 26-10-2019 12:47
Lu: 3 fois


ECONOMIE- BIBLIOTHEQUE D’ALMANACH- ESSAI NORDINE GRIM-« ENTREPRENEURS,POUVOIR ET SOCIETE EN ALGERIE »

Entrepreneurs, Pouvoir et Société en Algérie . Essai de Nordine Grim.Présentation de Arezki Idjerouidène. Péface de Boualem Aliouat. Casbah Editions. Alger 2012. 187  pages , 850 dinars

 

Depuis l’Indépendance du pays, un (01) seul patron (privé) a fait partie d’un gouvernement, au début des années 1990 (Reda Hamiani, au département des Pme, et actuel Président du Fce)….Depuis , plus rien ? Avant, impensable !

Depuis la création de la Bourse d’Alger, c’est seulement début février 2013 qu’il est annoncé la prochaine entrée (avec 25% du capital social) d’une entreprise industrielle (Nca Rouiba) à composante familiale. Jusqu’ici, même si de puissantes Sarl (d’essence familiale) étaient transformées en Spa, comme actionnaires , il n’y a que « les parents et alliés » 

C’est dire le fossé qui sépare encore le comportement « étatiste » des pouvoirs publics du pays …….et le comportement « familialiste » des entrepreneurs algériens du secteur privé   . C’est dire la mentalité des uns, une mentalité hégémonique qui perdure contre vents et marées, et les craintes d’un secteur privé qui,  souvent malmené, menacé…utilisé, séduit puis abandonné,  est devenu plus que méfiant……tout cela laissant la place à un « informel »  - surtout depuis 1990, avec la démonopolisation du commerce extérieur - dévastateur de l’économie nationale….et la place à un secteur économique public  d’abord abandonné, puis « repris », enfin méprisé, mais  sous perfusion permanente (une sorte de « pension alimentraire » versée surtout quand on veut) . Heureusement que le Fmi et le Socialisme algérien ont existé …Les boucs émissaires de tous les   échecs !

 

 

 

Avis : Les textes du  Pdg d’entreprise qui présente l’ouvrage et du professeur d’Université qui fait la préface sont , bien sûr, à « parcourir » par les spécialistes. Mais le reste, les textes de Nordine Grim, homme de terrain, ancien haut fonctionnaire et cadre fin connaisseur des rouages sont à  lire, car  leur écriture  est précise, directe,  concise. C’est celle du journaliste spécialisé qui s’est frotté au(x) terrain(s). Donc à lire ,   non  par les entrepreneurs, non par les chercheurs et universitaires…tous déjà, au fait des situations, mais surtout par les gouvernants, les politiques, les députés , les sénateurs, les « décideurs » réels ……Pour une prise de conscience urgente des problèmes vécus et à venir ,et de la problématique.

 

Phrase à méditer : C’est tout l’ouvrage qui est à méditer,  la présentation, la préface, le texte…et la caricature de la dernière page de couverture.