Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Hocine Mezali Essai - " Ferhat Abbas......"

Date de création: 12-10-2019 18:59
Dernière mise à jour: 12-10-2019 18:59
Lu: 4 fois


VIE POLITIQUE- BIBLIOTHEQUE D’ALMANACH- HOCINE MEZALI ESSAI- « FERHAT ABBAS.... »

Ferhat Abbas. Un homme, un visionnaire. Un essai de Hocine Mezali (préface de Nordyne Tedjar) .Editions El Dar El Othmania. Alger 2011. 305 pages, 550 dinars

Homme de presse avec près 50 ans de journalisme, toujours plus grand reporter et homme d’enquête et d’analyses que simple rédacteur, Hocine Mezali n’est pas , n’est plus à présenter. Il a sévi dans beaucoup de publications et dans tous les genres…Tout particulièrement dans le roman historique, avec une préférence  toute compréhensible –il y est né -  pour Alger et ses combats permanents contre le colonialisme.

Son dernier-né est un essai ( ???), un roman ( ???), un ouvrage documentaire , un peu de tout, sur un « monstre » de notre Histoire contemporaine, un géant de la politique dont  l’itinéraire reste (encore) mal compris et dont  les choix politiques , certes changeants , ont toujours été au service d’un seul et unique objectif : la renaissance de la Nation algérienne, la restauration d’un Etat algérien indépendant, puis, après 62, d’une République algérienne réellement démocratique et sociale, où les libertés ne sont pas vains et des mots creux.

Hélas, la réalité de notre vie politique fut tout autre. Les ambitions de nos « guerriers »  devenus des hommes politiques (l’urgence excusant l’incompétence et les dérives)prit le dessus. L’homme à « l’encre des ruptures » fut alors « opprimé » par ses frères de combat …hélas, beaucoup plus que par le passé.

 Ainsi allait  (et va encore ???) la politique chez nous. Qui n’est pas avec nous est contre nous !

 

Avis : L’auteur ne s’est pas contenté de présenter Ferhat Abbas. Il a, aussi, dessiné les contours politiques et diplomatiques , sociaux et culturels , tous les moments difficiles vécus par le peuple algérien et son héros. Avec son style si particulier, de grand reporter soucieux du détail vivant.

A lire absolument , afin de participer , pour 550 dinars, à la réhabilitation totale et globale de Ferhat Abbas.

 

Phrases à méditer : «  Le rôle d’un politicien consiste d’abord à déceler les insuffisances de son discours avant celui de l’adversaire » ( p 121, Ferhat Abbas, dixit) et « Avec les communistes, il faut toujours avoir à sa portée le lexique des nuances (p 235, Ahmed Boumendjel, dixit)