Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Usthb/Alger 2019

Date de création: 16-09-2019 19:46
Dernière mise à jour: 16-09-2019 19:46
Lu: 4 fois


EDUCATION- UNIVERSITE- USTHB/ALGER 2019

 

Plus de 50 000 étudiants, dont plus de 9 000 nouveaux, rejoindront l’USTHB à la rentrée universitaire 2019/2020 prévue la première quinzaine d’octobre prochain, soit un chiffre record pour cette université», a estimé Pr Noureddine Benali Cherif, le nouveau recteur de l’USTHB, lors d’une conférence de presse, lundi 9 septembre , à Bab Ezzouar.

Le recteur a indiqué que 30 semaines de cours seront assurées, relevant par la même occasion des «difficultés» quant à la couverture de l’ensemble des programmes pédagogiques, mais aussi dans l’établissement du calendrier des cours, notamment pour les étudiants de première année, dont le nombre est estimé à quelque 17 000. A propos du taux de redoublements «considérable» enregistré en première année universitaire, Pr Benali Cherif a affirmé que ses services allaient mettre en place une commission pédagogique chargée d’étudier les causes sous-jacentes de ce phénomène, dû en partie, selon lui, aux mauvais choix des spécialités par les nouveaux étudiants. Concernant les offres de formation proposées cette année par l’université, l’intervenant a fait état de 43 spécialités en licence, 155 en master et 10 en doctorat, avec 102 postes de doctorants.

Quant à l’encadrement, l’USTHB compte 1914 enseignants permanents, 1914 enseignants vacataires et 1894 techniciens et membres du personnel administratif, a-t-il ajouté, qualifiant d’«acceptable» le taux d’encadrement qui est d’un enseignant pour 26 étudiants. Le responsable a rappelé que l’année universitaire 2018/2019 avait été perturbée en raison du hirak, précisant que les examens du second semestre doivent s’achever dans les facultés de l’université le 19 septembre.

En dépit des perturbations, l’USTHB a enregistré l’année dernière 4947 diplômés, dont 1047 en licence, 3898 en master et 1842 doctorants, a-t-il précisé. Benali Cherif a, par ailleurs, fait savoir que l’USTHB avait signé 30 conventions nationales, dont 21 avec des entreprises et trois centres de recherche et qu’elle s’attelait à la mise en œuvre de 19 projets de coopération internationale.