Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Sétif

Date de création: 24-05-2008 14:30
Dernière mise à jour: 24-05-2008 14:30
Lu: 920 fois


La capitale des Hauts plateaux, Sétif, située à 300 km à l'est d'Alger, se trouve à une altitude de 1100 mètres au-dessus du niveau de la mer.
La wilaya se compose de trois grandes zones: le zone montagneuse avec au nord la chaîne des Babors qui s'étend sur une centaine de kilomètres avec des cîmes élevés à 2 004 m (Djebel Babor, classé patrimoine international), 1 698m pour Tiliouine et 1 646 m pour Sidi Mimoun.
La zone des hauts plateaux occupe la partie centrale de la wilaya avec des altitudes variant entre 800 et 1 300 m .Enfin, la lisière du sud-ouest qui renferme des cuvettes et des chotts (Hammam Skhouna, Chott El Frein, Chott El Melloul). La région est, d'ailleurs, bien pourvue en stations thermales de réputation internationale (Hammam Guergour est classé au 3ème rang mondial pour la radio-activité de ses eaux).
Sétif a un longue et belle histoire qui remonte au royaume de Massaysiles et au roi numide Massinisa. En l'an 97 de l'ère chrétienne, elle est occupée par les Romains qui lui donnèrent le nom de Sitifis (la terre noire), un nom qui, pour certains, serait d'origine berbère (Azdif). En 297, à l'époque de l'empereur Maximilien, Sitifis devient capitale de la province mauritano-sétifienne . Elle est occupée par les Vandales de Genséric en 429 et par les Byzantins en 539 (qui ont édifié la citadelle au lieu de l'actuel jardin des loisirs). En 674, elle est prise par les musulmans . C'est de la région que les tribus Kotama, fondateur de l'empire fatimide, partirent à la conquête de l'Egypte et y édifièrent la Mosquée d'El Azhar.
En 1838, elle est occupée par les Français. Par la suite, son nom est jalonnée de dates glorieuses liées à la résistance contre le colonialisme, dont le 8 mai 1945 , journée durant laquelle 8000 sétifiens trouvèrent la mort , assassinés par les forces colonialistes.
Monument original: Ain El Foura , à l'entrée ouest de la ville, inaugurée en 1898.
Saint homme: Sidi El Kheir.