Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Analyse Abdelhamid Boumezbar /Azina Djamila- "L'islamisme algérien..."

Date de création: 21-08-2019 19:05
Dernière mise à jour: 21-08-2019 19:05
Lu: 27 fois


VIE POLITIQUE- BIBLIOTHEQUE D’ALMANACH- ANALYSE ABDELHAMID BOUMEZBAR/AZINE DJAMILA- « L’ISLAMISME ALGERIEN..... »

L’Islamisme algérien. De la génèse au terrorisme.  Analyse politique de Abdelhamid Boumezbar et Azine Djamila, Chihab  Editions , Alger 2002, 235  pages, 600 dinars

Beaucoup de livres sur l’islamisme algérien ont été écrits , en Algérie et à l’étranger, mais peu ont été aussi didactiques que les fruits de la recherche (????) et de la réflexion de Boumezbar A.  et Azine D. On ne sait rien de nos auteurs, mais on est tenté de croire que ce sont certainement des universitaires qui ont traité le sujet lors d’un mémoire de magister ou… Sauf si ce sont des analystes d’une de nos “grandes Maisons”.

La démarche globale est chronologique, mais cela n’a pas empêché nos chercheurs d’ explorer le champ des facteurs historiques et politiques ayant secrété ou favorisé les courants islamistes depuis la conquête coloniale au temps de l’ouverture démocratique

Avec une conclusion plus que prémonitoire : “Les actions terroristes obéissent à la dimension intemporelle du terrorisme islamiste qui ne s’encombre d’aucune des considérations propres aux autres organisations terroristes classiques. Il agit , selon une grille de référence qui transcende les sources traditionnelles de recherche de sympathies et n’éprouve aucun besoin de prudence parce que convaincu d’être le détenteur d’une vérité absolue..”. On le savait déjà depuis  les années 90. Beaucoup devraient l’avoir bien en tête.

Avis : Publié en 2002, dédié entre autres “aux jeunes qui ont résisté aux tentations du mal, à leur courage, à leur patience”, il est , aujourd’hui plus qu’hier, hélas, d’actualité car il a l’odeur de la franchise. A lire donc sans se presser pour bien comprendre le phénomène… pour se préparer à d’autres épreuves et,  et surtout pour se prémunir des engagements politiques et idéologiques  précipités