Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Editorial El Djeich août 2019

Date de création: 14-08-2019 12:53
Dernière mise à jour: 14-08-2019 12:53
Lu: 10 fois


VIE POLITIQIE- DOCUMENTS POLITIQUES- EDITORIAL EL DJEICH AOÛT 2019

 

«Le lien entre le peuple algérien dans sa totalité et son Armée nationale populaire n’a de cesse de se renforcer du fait que le peuple algérien est conscient de l’engagement de l’institution militaire à veiller au plein accomplissement des missions qui lui sont assignées et que son souci majeur et sa préoccupation première restent la défense de la souveraineté nationale et la préservation de l’intégrité territoriale et de l’unité du peuple, a fait que cette institution constitutionnelle jouisse de la totale confiance du peuple, au point que tous les vils complots visant à lui porter atteinte sont voués à l’échec, tant il s’agit là d’un lien existentiel très profond unissant le peuple à son armée ». C’est ainsi qu’El Djeich a qualifié l’attachement du peuple algérien envers son armée. Le n°673 de ce mois d’août de la revue de l’ANP assure dans son édito que l’Armée algérienne se distingue des autres armées dans le monde par une caractéristique qui est « qu’elle n’a pas vu le jour par le fait d’un décret mais qu’elle est l’héritière d’une armée héroïque » qui a mené un combat libérateur qui est entré dans l’histoire comme une des « grandes épopées » de l’ère moderne. Elle soutient que les efforts du Haut commandement ne se réduisent pas à la seule exécution des exercices démonstratifs et à la lutte contre le terrorisme, mais ils se reflètent également à travers l’importance cruciale accordée à la formation, s’agissant particulièrement de l’acquisition des caractéristiques de l’élite militaire sur le terrain dès lors qu’elle constitue la pierre angulaire à même de nourrir notre armée en hautes compétences, à l’exemple des écoles des Cadets de la nation qui bénéficient de toutes les conditions leur assurant le succès et leur permettant d’atteindre le niveau d’excellence. En témoignent d’ailleurs les résultats « exceptionnels » obtenus par les cadets aux examens du baccalauréat et du Brevet d’enseignement moyen lors de la présente session et dans les années précédentes, comme l’a souligné le général de corps d’Armée lors de la cérémonie qu’il a présidée en l’honneur des cadets et cadettes lauréats qui se sont distingués en obtenant les meilleures moyennes.
 «Ces résultats remarquables et excellents que vous avez réalisés ne peuvent être obtenus que par celui qui fait de l'effort laborieux, continu et assidu, son outil efficace et exemplaire pour atteindre ses ambitions légitimes et cueillir le fruit de son travail consenti », a-t-il déclaré. Comme on dit : toute personne qui travaille dur a sa part. Et vous, avec cet hommage bien mérité qui vous est réservé aujourd'hui, vous représentez pour l'ANP, digne héritière de l'Armée de libération nationale, un modèle sincère et réel du travail abouti, notamment lors de ces dernières années, pleines de réalisations dans les différents domaines et à tous les niveaux».
Au regard de l’importance de la recherche scientifique dans le développement du corps de bataille en général, qui requiert, poursuit le rédacteur de l’édito d’El Djeich, d’être au « diapason » des avancées scientifiques et technologiques, le Haut commandement de l’ANP apporte un soutien « constant » et «permanent» aux éléments et les accompagne dans la réalisation de leurs travaux scientifiques en mettant à leur disposition
« tous » les moyens humains et matériels afin de « promouvoir » la recherche scientifique et « garantir » et « assurer » un climat qui
« encourage » les créateurs à promouvoir leurs œuvres et leurs connaissances, à « cristalliser » leurs idées et « les préparer » à contribuer au développement de leurs aptitudes créatrices.  « C’est dans cette optique que s’inscrit le prix de l’ANP pour la meilleure œuvre scientifique, culturelle et médiatique qui est désormais une tradition qui permet à nos cadres, là où ils se trouvent, d’acquérir davantage d’expérience professionnelle », ajoute la même source qui affirme qu’en dépit de cet engagement envers ces missions et des efforts « conséquents » qu’elle déploie dans nombre de domaines, l’ANP, de par son dévouement à la patrie et au peuple, « contribue » à tout effort visant à hisser « haut » l’emblème national dans les différents rendez-vous sportifs à l’échelle internationale et continentale, comme ce fut le cas, il y a de cela quelques semaines, lorsqu’elle a pris en charge le transport à bord d’avions militaires des supporters de l’équipe nationale de football qui se sont déplacés au Caire (Egypte) pour soutenir l’équipe nationale qui a réussi à remporter avec brio le titre africain. Une démarche « grandement appréciée » par le peuple qui a pu de « nouveau » constater que l’Armée nationale populaire
« ne ménage aucun effort » pour l’accompagner et fait part de sa « pleine disponibilité » lorsqu’il s’agit de l’intérêt de l’Algérie et de sa dignité.
Dans la conjoncture actuelle que traverse le pays, il ne fait aucun doute que l’intérêt suprême du pays passe avant tout, souligne la revue El Djeich qui se réfère aux récentes déclarations du vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP.
Il avait affirmé en effet que cette conjoncture « requiert nécessairement la fédération des efforts de tous les hommes de bonne volonté parmi les enfants de l'Algérie et la mobilisation de leur détermination afin de préparer de manière effective et sérieuse la tenue des prochaines élections présidentielles, dans les plus brefs délais, à travers l'adoption de la voie du dialogue national serein et constructif auquel ont fait appel les bonnes initiatives avec leurs contenus réalistes et raisonnables ».
Ces élections présidentielles attendues portent en elles les indices de « davantage » d’avancées sur la voie de la consolidation des fondements de l’Etat de droit dans le prolongement du renouveau économique, de la prospérité sociale et de l’affermissement de la sécurité et de la stabilité. Et dès lors que la finalité du dialogue national attendue est la recherche des modalités d’organisation des élections présidentielles dans les plus brefs délais, cela implique impérativement, lit-on dans cet édito, de rehausser le niveau du débat, d’éviter de se fourvoyer dans des questions secondaires, de poser des conditions préalables et des diktats illégaux tant cela va complètement à l’encontre de l’intérêt suprême du pays qui requiert de faire barrage à la logique de la bande qui n’a de cesse de véhiculer des idées empoisonnées adoptées par certaines parties gravitant autour d’elle et visant à porter atteinte à l’indépendance de la justice et à influer sur ses décisions à travers, notamment, l’appel à l’élargissement des détenus parmi ceux qui ont violé les symboles des institutions du pays et fait outrage à l’emblème national, ceci dans une tentative claire qui donne : « … à la bande et à ses relais, une occasion pour échapper à la sanction et revenir pour semer l'anarchie et impacter sur le cours des évènements ». Sinon comment expliquer les tentatives de certains d’appeler les services de sécurité à alléger les mesures de sécurité prises au niveau des entrées de la capitale et des grandes villes, sachant que ces mesures sécuritaires ont été prises essentiellement, depuis le début, dans le cadre des dispositions visant à accompagner le peuple ainsi que la protection et la préservation de la patrie.
El Djeich assure à la fin que l’institution militaire demeurera « fidèle » à ses positions « constantes » qui consistent à « veiller » à la préservation de l’intérêt suprême de la patrie, qu’elle se dressera avec « fermeté » face à toutes les tentatives destructrices et les intentions douteuses, pendant que certaines voix malintentionnées et les résidus des bandes de la corruption politique, financière et même morale, continueront de nager en «eaux troubles» dans l’espoir de s’accrocher à quelque « berge salvatrice » qui leur permettra de se refaire une santé.
 Mais le mensonge ne peut durer et la vérité finit tôt ou tard par éclater au grand jour pour révéler les dessous des complots ourdis par les professionnels de la magouille et les semeurs de troubles.
 L’histoire nous en fournit maints exemples et maintes leçons à méditer », conclut l’édito de la revue de l’ANP.