Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Album caricatures Hicham (Le Hic)- "Juste pour le plaisir"

Date de création: 11-07-2019 11:46
Dernière mise à jour: 11-07-2019 11:46
Lu: 26 fois


VIE POLITIQUE- BIBLIOTHÈQUE D’ALMANACH- ALBUM DE CARICATURES HICHAM (LE HIC) – « JUSTE POUR LE PLAISIR »

Juste pour le plaisir. Album de caricatures de Hicham (Hic). Préface par Slim, calligraphie par Redha Khouane et commentaire par Ahmed Mimoune. Casbah Editions, Alger 2018, 1 500 dinars, 116 pages

Slim ,l’auteur de la préface a eu bien du mal à la rédiger. En effet, avant de s’y mettre, il a fallu qu’il se « débarasse » de la surprise qui l’avait enveloppé, lorsqu’il s’était mis à, d’abord, feuilleter l’album. Une surprise partagée par tous les lecteurs, j’en suis sûr.

D’abord en raison du thème lui-même, l’auteur nous ayant habitué, en tant que lecteurs de presse, aux caricatures, pour la plupart politiques et toujours commentant, à sa manière, un événement d’actualité.

Ensuite, en raison des sujets traités, ;  quelques dizaines de portraits (57) de stars d’hier et d’aujourd’hui , des  personnalités culturelles marquantes  d’içi et d’ailleurs , parmi celles qui ont accompagné nos vies de jeunes et de moins jeunes et souvent bouleversé nos âmes et nos cœurs : Djamel Allam, Georges Brassens, Mick Jagger, Lounis Ait Menguellet, Renaud, Léo Ferré, Khaled, Bob Dylan, Kader Japonais, Cesaria Avora, Elvis Presley, Lounès Matoub, El Anka, Tina Turner, Lotfi Attar, Oum Kaltoum, Aznavour, Prince, Ray Charles, Rihanna, Remitti, Rachid Taha, Amazigh Kateb  .....et bien d’autres. Ah ! manquent Abdelhalim Hafez, Fairouz, Idir, Johnny, Edith Piaf, Mouloudji.......et bien d’autres. Peut-être prévus pour  un autre album ?

Enfin, en raison d’un graphisme et d’un procédé assez original : une caricature en couleurs (frappante de vérité) car ayant saisi le (s) trait(s) particulier(s)  montrant aussi bien le personnage que la personnalité,  précédée d’une magnifique calligraphie (signée  Khouane) en lettres arabes qui présente le portraituré....et accompagnée d’un très court commentaire (taillé sur mesure) signé Mimoun.Le tout, un régal !Celui qui m’a le plus fait......sourire concerne Safy Boutella : « sa fille danse très bien ».Celui le plus émouvant concerne El Anka : « Mohamed Idir Ait Ouarab. Cardinal du chaabi, algérien d’origine » 

L’Auteur : Hichem Baba Ahmed (le Hic), né en 1969 à Tlemcen. Il a « commencé à dessiner avant d’apprendre à marcher ».  Attiré par la BD dès son jeune âge. Etudes supérieures et diplôme d'ingénieur en Aménagement du territoire et Protection de l’environnement. Différents petits boulots  dont , selon la « légende », livreur puis  superviseur dans une société de nettoyage.

Carrière de caricaturiste en 1998 dans le quotidien « L'Authentique » puis  « Le Matin » en 1999 (un journal de gauche et anti-pouvoir qui a été poussé, par le système rancunier et « des juges » objectivement aux ordres,  à la fermeture en août 2004).  .Il  y reste jusqu'en 2004. Il passe une année dans le journal « Le Jeune Indépendant » et il rejoint par la suite « Le Soir d'Algérie » de 2006 à 2009. À travers ses dessins humoristiques, il dénonce, tout en informant, les problèmes de la société algérienne, comme le chômage ou la pauvreté. Ses cibles de choix dans ses caricatures : Abdelaziz Bouteflika, ses ministres, les responsables de l’opposition ou les hauts gradés de l’armée. Le Hic a plusieurs démêlés avec la justice dès le début des années 2000, du temps où il travaillait au quotidien « Le Matin ».

Il a collaboré par ailleurs aux journaux satiriques, « El Manchar », « L'Époque » ( créé par Baya Gacemi) , dont il est l'un des membres fondateurs et l'hebdomadaire « Jeune Afrique ». Aujourd'hui , depuis octobre 2009, il travaille pour le journal « El Watan » ..

Il a publié plusieurs histoires humoristiques courtes en bandes dessinées. La publication de sa première BD intitulée, « Le quatrième mandat expliqué à ma fille » et puis « El Bendir », revue algérienne dédiée à la bande dessinée dont il est le fondateur, développent une facette différente de son talent. On a aussi  d'autres publications, des recueils de ses dessins, parus dans « Le Soir d'Algérie » et « El Watan », aux éditions Chihab et Dalimen.

Il est membre de l'association Cartooning for Peace

. En 2016, il  est élevé au rang de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres ; la médaille lui ayant  été octroyée par Bernard Émiéambassadeur de France à Alger  (Sources : Wikipédia et almanach-dz.com)

Extraits : « ...Entre deux caricatures d’artistes, il y a cette performance graphique inégalée et imaginée à partir de lettres arabes qui ponctuent le tempo.... » (Slim, préface, p 3) , « Je n’ai que trois mots à dire : ‘Tbark Allah 3alik » (Slim, préface, p 3)

Avis : Un très, très , très ....bel album......digne de faire partie des collections à bien entretenir et à conserver précieusement pour ses petits- et arrières-petits enfants.....qui verront que leur papy a vécu , malgré tout, dans un beau pays où l’on aimait rire de tout, même de sa misère.

On espère voir un album de la même veine consacré aux hommes politiques et politiciens.....algériens , arabes et africains.

Citation : « Comment voulez-vous rédiger tranquillement une préface si à chaque dessin, vous vous retrouvez à fredonner son air fétiche ? » (Slim, préface, p 3)