Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

A.Gaid salah à Cherchell, mercredi 26 juin 2019

Date de création: 11-07-2019 11:37
Dernière mise à jour: 11-07-2019 11:37
Lu: 3 fois


DEFENSE- FORMATION- A.GAID SALAH A CHERCHELL ,MERCREDI 26 JUIN 2019

Le général de corps d’Armée, qui a présidé la cérémonie annuelle des sorties de la 12e promotion de formation militaire commune de base, la 50e promotion de formation fondamentale et la 3e promotion d’officiers du cycle Master, asouligné, lors de son allocution d’orientation prononcée, devant les cadres et les élèves de l’Académie, «les efforts dévoués et sincères que l’ANP ne cesse de consentir ainsi que ces diverses étapes prestigieuses qu’elle a parcourues dans le développement de ses capacités dans les différents domaines». «Celui qui veut s’assurer du degré d’application réelle et sur le terrain des significations du dévouement envers la patrie par l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale, il n’a qu’à méditer en toute objectivité et impartialité sur les étapes prestigieuses qu’a parcourues notre armée dans le développement de ses capacités de combat et opérationnelles, en suivant de plus près le déroulement des exercices de démonstration de différents niveaux qui sont exécutés avec un grand succès à la fin de chaque année d’instruction». Il a affirmé que le Haut Commandement de l’ANP accorde «une extrême attention à la préparation des forces au combat, afin d’élever en continu la disponibilité combative des éléments et leur maîtrise des différentes armes modernes dont dispose l’ANP et partant, consolider l’efficacité au combat de nos unités déployées à travers tous les recoins de notre territoire national». «Tels sont les objectifs de développement aux démarches multiples, dont je m’efforce toujours et avec grande détermination, lors de mes visites régulières au niveau des Régions militaires avec leurs différentes unités de combat et de soutien, à ancrer les assises à travers l’appréciation de tous les efforts consentis par l’ensemble des militaires, dans leur différentes catégories et niveaux dans ce volet vital, du fait que tout cela contribue au renforcement des capacités de notre Armée et la préservation de la dignité de notre nation», a-t-il ajouté.

Cérémonie de sortie de promotion d’officiers
Préserver la sécurité et la stabilité du pays

«Les élèves officiers ont suivi une session de formation  militaire de qualité et d’excellence tant sur le plan scientifique que technologique. C’est un autre corps qui renforce les rangs de l’Armée nationale populaire digne héritière de L’ALN». C’est en ces termes que le commandant de l’Académie militaire interarmes de Cherchell (Tipasa) s’est exprimé, avant-hier, lors de la cérémonie de sortie de promotion des officiers de cette école prestigieuse. Le général major, Belkacem Bouaafia a, par ailleurs, souligné le «rôle pionnier» de l’Académie dans la formation d'une «élite composée de cadres de l'ANP imprégnés de l'amour de la patrie et du souci de préserver la sécurité et la stabilité du pays». Et d’annoncer que l’Ecole a initié signé, cette année, plusieurs partenariats avec des  universités pour renforcer le programme de formation.  Il faut savoir que cette cérémonie a été présidée, jeudi dernier, par le chef d’Etat major de l’ANP et vice-ministre de la Défense nationale. Le général de corps d'Armée, Ahmed Gaid Salah a, tout d’abord passé en revue les carrés des étudiants avant la prestation de serment par les officiers diplômés. Il a ensuite procédé, en compagnie de cadres supérieurs du ministère de la Défense nationale (MDN), à la remise des grades et des diplômes aux majors de chaque promotion. La cérémonie a également été marquée par la transmission de l’emblème national entre la promotion sortante et celle entrante devant le slogan affiché dans la cour de l’académie : la patrie, le devoir. A noter, dans ce sillage, que plusieurs élèves officiers sont originaires de pays amis tels que de la République du Niger et du Mali. Il faut dire qu’un grand nombre de familles des élèves sortants ont participé à cette cérémonie qui a été marquée par la présentation, sous les youyous et les applaudissements, d'une parade militaire magistrale. Cette dernière a mis en exergue les hautes capacités de combat dont jouissent les forces de l'ANP, notamment dans certains sports de combat tels que le Karaté, le Kung-fu, le Taekwondo et certains autres arts martiaux. D’autre part, un autre exercice de combat à caractère tactique et stratégique a permis de mettre en avant les dernières techniques des forces de l'armée dans l'élimination de groupes criminels et la libération d’otage. Pour terminer, le public a suivi sur un écran géant, un exercice de simulation exécuté par les forces navales portant sur le sauvetage de personnes retenues en otage dans un navire. Le scénario étant le suivant, un groupe terroriste a détourné un  navire dans nos eaux territoriales, engendrant l’intervention rapide d’un groupe des forces spéciales de la marine nationale qui a éliminé les terroristes. Cet exercice a démontré, par conséquent, le haut degré d’entrainement et d’opérationnalité de l’ANP. Cette grande cérémonie a été clôturée par une exhibition des parachutistes portant sur eux l’emblème national. 

Enfin, M. Gaid Salah a suivi certaines réalisations des élèves officiers actifs via la technique de télédiffusion, avant d’honorer la famille  du défunt moudjahid Kamel Abderrahim. A ce propos, cette promotion a été baptisée en son nom. Ce dernier né à Constantine le 5 mars 1935 a rejoint l’Armée de libération nationale en 1957. Au  lendemain de l’Indépendance, il occupa de nombreux postes de responsabilité dans l’armée, dont le poste de commandant de l’Ecole nationale des blindés de Batna, entre 1969 et 1972, puis fût Directeur des armes de combat au  ministère de la Défense nationale jusqu’en 1975. Le défunt moudjahid occupa également le poste de commandant de la 2e région militaire de 1979 à 1984, puis commandant des Forces navales de 1987 à 1988, année de sa mise à la retraite. Il échappa à un attentat terroriste en 1993, il est décédé le 24 octobre 2017, à l’Hôpital central de l’armée et ce, à l’âge de 82 ans.

en devises à l’Algérie